La bonne saison touristique estivale nourrit les projets


La fréquentation touristique en hausse cet été sur la métropole de Limoges. L’aquarium, le parc zoologique du Reynou et la descente de la Vienne en canoë ont été plébiscités.

La fréquentation touristique en hausse cet été sur la métropole de Limoges. L’aquarium, le parc zoologique du Reynou et la descente de la Vienne en canoë ont été plébiscités.Corinne Merigaud

La fréquentation touristique en hausse cet été sur la métropole de Limoges. L’aquarium, le parc zoologique du Reynou et la descente de la Vienne en canoë ont été plébiscités.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 05/09/2022 PAR Corinne Merigaud

Après deux années impactées par la crise sanitaire, le tourisme retrouve des couleurs sur le territoire métropolitain de Limoges avec des chiffres qui repartent à la hausse et le retour des estivants étrangers. Pour se différencier des autres destinations, Limoges lance l’Office de tourisme des enfants, une démarche inédite en France qui prendra en compte les envies du jeune public.

« Nous sommes dans la mouvance de ce qu’a annoncé la Ministre du tourisme le 29 août lors de sa conférence de presse » remarque Sylvie Rozette, présidente de l’Office du tourisme intercommunal. Avec une hausse de 5 % en un an de la fréquentation à l’Office de tourisme soit 18 400 personnes accueillies, la destination évolue. « Nous avons reçu 81 % de Français, dont 39 % de Néo-aquitains et 14 % de Parisiens. Les étrangers sont de retour : Belges, Néerlandais, Britanniques et Espagnols. Limoges n’est pas, par essence, une destination nationale mais plutôt une “city break” où l’on séjourne trois ou quatre jours. Notre vivier est d’abord en Nouvelle-Aquitaine, donc pas si loin. »

“Limoges, une ville surprenante”

Les visites guidées ont attiré 4 500 estivants et, sur la quarantaine de propositions. Certaines ont enregistré une forte fréquentation liée aux températures élevées : la descente de la Vienne en canoë, la découverte des souterrains et de la crypte Saint-Martial. « Tout ce qui est fraîcheur a bien marché constate un animateur, il faut s’adapter aux nouveaux comportements. »

Des records de fréquentations ont également été enregistrés, en août, à l’Aquarium et au parc zoologique du Reynou. Ce dernier a offert des city pass aux clients séjournant dans ses lodges, ce qui a fait bondir les ventes de 240 % par rapport à 2019, dernière année de référence. Le musée de la porcelaine Adrien-Dubouché a enregistré 4 100 entrées en août, fréquentation en hausse, bien qu’il ait été pénalisé par les fortes chaleurs. Quant à la manufacture Bernardaud, « la progression a été bonne avec un peu moins d’étrangers » nous indique-t-on.

« Très bon accueil… Limoges ville surprenante… Enchantés par ce séjour en Limousin… », les retours des visiteurs ont été positifs. Ce qui laisse dire à Sylvie Rozette : « Nous avons une carte à jouer en donnant une image moderne et surtout différenciante par rapport aux autres destinations. Souvent les gens découvrent une ville très différente, attractive. Il faut les capter, les garder et qu’ils deviennent ensuite nos ambassadeurs. » Pour les autres partenaires, l’été a été stable comparé au précédent. Les gîtes et chambres sont très satisfaits tandis que l’activité a été plus mitigée chez les hôteliers. Pour les camping caristes, un segment en progression, des améliorations sont envisagées d’ici 2024 après un état des lieux des sites pour proposer un meilleur accueil.

« Embarquer les enfants dans le tourisme de demain »

Dénomination déposée à l’INPI, l’Office de tourisme des enfants relève d’une démarche sans équivalent à l’échelle du pays née d’un constat. « Les enfants sont souvent prescripteurs des vacances et ils n’ont pas la même vision que des adultes, il faut donc qu’ils deviennent acteurs » lance la présidente. Pour cela, du 24 août au 28 septembre, un jeu concours lancé sur Tik Tok va permettre à un jury de sélectionner vingt élèves de CM1-CM2 scolarisés dans les établissements des vingt communes de la métropole.

Au cours de l’année scolaire, ils iront visiter des sites touristiques deux mercredis par mois soit à vingt reprises. « Certains seront imposés mais une fois sur deux ils pourront choisir explique Nelly Léger, de l’agence La Belle verte en charge du projet. Nous les accompagnerons pour avoir leur retour à chaud. C’est important d’embarquer les enfants pour qu’ils puissent construire l’offre touristique de demain. » A cette occasion, une série de personnages a été créée pour mettre en valeur sur les réseaux les atouts de la destination. Les enfants pourront également s’exprimer via Tik Tok avec des professionnels du tourisme.

L’Office de tourisme sera totalement réaménagé et donc fermé de novembre à mi février.

Autre projet phare, le réaménagement des locaux de l’Office de tourisme situés boulevard de Fleurus. Limoges Métropole va investir 250 000 euros pour remodeler le site fermé à partir de novembre, jusqu’aux vacances de février. L’accueil des visiteurs sera délocalisé dans la vitrine du tourisme dans le hall de la gare des Bénédictins. Le site sera conçu pour être plus interactif et ouvert à tous, y compris aux locaux qui y trouveront un lieu d’échange et de rencontre. Une carte en 3D répondra par exemple à l’attente des touristes qui se repèrent difficilement dans Limoges, une ville éclatée en deux coeurs historiques la Cité et le Château.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Limoges / Haute-Vienne À lire ! TOURISME > Nos derniers articles