La 1ère de Lascaux en réalité virtuelle se fera en Belgique


Après l'exposition internationale Lascaux 3, vue par 2,5 millions de personnes depuis son lancement, une nouvelle version voit le jour : Lascaux 3D expériences.

Le fac-similé de la scène du puits est le seul qui a été conservé dans Lascaux ExpériencesClaude-Hélène Yvard | Aqui

Le fac-similé de la scène du puits est le seul qui a été conservé dans Lascaux Expériences

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 11/05/2021 PAR Claude-Hélène Yvard

Après avoir effectué un riche tour du monde, l’exposition itinérante consacrée à “la chapelle Sixtine de la préhistoire” va poser ses valises au Préhistomuseum de Flémalle-Liège à partir du mois de décembre sous une forme totalement inédite. Désormais on ne parle plus de Lascaux III, mais de Lascaux expériences. Avec la réalité virtuelle, l’exposition internationale devient plus légère et plus complète. Le grand public pourra la découvrir à partir du 3 décembre en Belgique, avec un casque de réalité virtuelle.

Imaginez déambuler dans la grotte de Lascaux une torche à la main que vous approchez des œuvres pour mieux les voir, les détailler, et tenter de comprendre les gestes artistiques de nos lointains ancêtres. Une utopie ? Non, un rêve qui sera prochainement réalité avec Lascaux Expériences, une version totalement revisitée de Lascaux 3 présentée en première mondiale au Préhistomuseum de Flémalle-Liège en Belgique du 3 décembre 2021 au 31 mai 2022. Lancée en 2012, l’exposition internationale et itinérante Lascaux III a parcouru le monde entier et a accueilli 2,5 millions de visiteurs sur plusieurs continents. Partie de Bordeaux, elle est passée par Chicago, Houston, Montréal, Genève, Naples, Jonnesbourg, Shangaï, Séoul, Tokyo, etc… C’est une nouvelle version de l’exposition itinérante à laquelle les Belges, les Néerlandais auront droit, en se rendant au Préhistomuseum de Flémalle.

L’intégralité de la grotte

Lascaux III, stoppée dans sa tournée mondiale, l’an dernier en Italie, par la pandémie de la Covid-19, consistait en plusieurs panneaux, facs-similés conçus en Dordogne, où le visiteur pouvait admirer les peintures rupestres d’une partie de la grotte de Lascaux. « C’est à cause ou grâce à cette pandémie que nous avons songé au numérique, confie André Barbé, directeur de la Semitour, la société d’exploitation mixte qui exploite Lascaux. Nous avons donc repensé l’exposition en y intégrant une salle à visiter avec un casque de réalité virtuelle. Vous l’enfilez et vous vous retrouvez à déambuler dans la grotte pour la découvrir à l’aide d’une torche. » Il a confié au chargé de mission de l’exposition Olivier Retout, le soin de monter cette nouvelle version. “Au lieu de transporter à l’autre bout du monde 37 tonnes de matériel et des panneaux monumentaux qui demandent une semaine de montage”, précise Olivier Retout, “on va simplement transporter des fichiers beaucoup plus légers et des casques autonomes qui permettront aux visiteurs de se promener dans la grotte. Ils seront tous seuls. L’effet sera beaucoup plus fort. Les frais sont ainsi considérablement réduits”.
La version virtuelle permet aussi de condenser la visite sur un plus petit espace, 500 m2 contre 1000 m2 dans l’ancienne version. Autre particularité, chaque visiteur, équipé d’un casque de réalité virtuellle et d’une lampe torche pourra découvrir la totalité de la grotte, y compris la galerie des Félins, que personne ne peut voir puisqu’elle n’est même pas reconduite à Lascaux IV. Le seul fac-similé qui a été conservé est le plus impressionnant, celui de la scène du Puits. 25 personnes pourront vivre l’expérience simultanément.
Cette modernisation de l’exposition internationale consacrée à Lascaux, financée en partie par le Conseil départemental et la Région devrait coûter 300 000 €. Quant à la prochaine destination de Lascaux expériences, après la Belgique, elle pourrait partir à Casablanca, au cours du dernier trimestre 2022. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! CULTURE > Nos derniers articles