Incendies en Gironde : quelle stratégie pour l’avenir ?


Les acteurs impliqués dans la gestion des incendies se sont réunis ce vendredi 21 octobre à la préfecture de la Gironde, pour un retour d'expérience. Des mesures ont été prises, afin de mieux anticiper de possibles prochaines crises.

Incendie juillet 2022 sur la commune de La Teste en GirondeSDIS33 service communication-protocole - Tous droits réservés

Incendie juillet 2022 sur la commune de La Teste en Gironde

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/10/2022 PAR Manon Gazin

Fabienne Buccio, préfète de la Nouvelle-Aquitaine, le reconnaît: “On aurait pu faire mieux” a-t-elle indiqué le vendredi 21 octobre, en communiquant sur le retour d’expérience des incendies qui ont frappé la région cet été. Malgré quelques 30 000 hectares de forêt qui ont brûlé cet été, la préfète a affirmé tirer un bilan “très positif” de ces incendies : “0 victimes, moins de 1% des bâtiments détruits […] 50 000 personnes évacuées sans dommages”, a-t-elle énuméré. Certaines choses restent cependant à améliorer selon cette dernière, qui a avoué “une faiblesse”, concernant la gestion de ces feux hors normes. 

Premièrement, “un système de vidéo-protection du massif sur la partie Gironde devrait être mis en place” a affirmé Marc Vermeulen, directeur du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Gironde. Un dispositif qui permettrait “d’élargir la plage de surveillance, de pouvoir avoir des images.Ce qui permettra lors des départs de feux en simultané, de voir le comportement des fumées et donc faciliter la priorisation de l’engagement des moyens au niveau du massif”, a-t-il ajouté.

Manon Gazin | Aqui

Marc Vermeulen, directeur départemental du SDIS, et Fabienne Buccio, préfète de la Nouvelle-Aquitaine, au point presse organisé vendredi 21 octobre.

De plus, Fabienne Buccio a annoncé que la demande des élus d’avoir un détachement aérien permanent pour défendre le massif a été renouvelée. 

Contrôler le débroussaillage des particuliers?

Une meilleure prévention est également envisagée : Il y a une action de sensibilisation à avoir envers des nouvelles populations qui arrivent dans le département, mais également auprès des gens qui viennent en vacances”, a affirmé Marc Vermeulen. “Dès lors que les conditions climatiques sont très fortes, il convient d’être très vigilant à notre forêt”.

La préfète de la Gironde a quant à elle, rappelé que seuls 30 à 40% des propriétaires de terrains situés à moins de 200 mètres de forêts respectent l’obligation de débroussaillage. S’il reste impossible de vérifier si cette dernière est respectée au cas par cas, Fabienne Buccio a expliqué : “Nous avons des moyens qui pourraient être utilisés avec des cartes satellites très précises, qui nous permettrait de voir sur carte qui le fait et qui ne le fait pas. Mais il faudrait que l’on ai le droit d’utiliser ces cartes pour sanctionner la personne. Nous sommes en train de vérifier si nous pourrions utiliser ces techniques uniquement dans ce cadre-là”.

Un meilleur recrutement des sapeurs-pompiers volontaires

Un recrutement plus aisé de sapeurs-pompiers volontaire devrait également voir le jour : “Nous avons eu un message du ministre de l’Intérieur qui a demandé à ce que les sociétés puissent libérer des sapeurs-pompiers volontaires dans le cadre de ces événements”, a affirmé Marc Vermeulen. “On a un certain nombre de sapeurs pompiers qui ont pu être disponibles grâce à cette démarche”. 

Selon ce dernier, un certain nombre de personnes se sont portées volontaires suite à ces incendies. Il reste à notre charge de faire en sorte que les exigences en termes de formation soient compatibles avec leurs vies personnelles et professionnelles”, a-t-il ajouté. “Des dispositifs sont envisagés pour cela. L’un d’eux va débuter le 1er janvier. On sera en capacité de recruter des gens pour faire exclusivement du secours à personnes, en tant que sapeurs-pompiers volontaires”.



Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! ENVIRONNEMENT > Nos derniers articles