Inauguration du centre de formation de chirurgie robotique


Mardi 29 juin 2021, l'inauguration du Robotic Training Center, centre de formation et d'enseignement de chirurgie robotique, a eu lieu à l’institut LIRYC de l’Hôpital Xavier-Arnozan à Pessac

Alain Rousset et Professeur Jean-Christophe Bernhard, inauguration du Robotic Training CenterAqui.fr

Alain Rousset et Professeur Jean-Christophe Bernhard, inauguration du Robotic Training Center

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 01/07/2021 PAR Margaux Renaut

Innovation, pédagogie et recherche. Voici les maîtres mots du Robotic Training Center, inauguré ce mardi 29 juin 2021, à l’institut LIRYC de l’Hôpital Xavier-Arnozan à Pessac. Le Robotic Training Center, c’est un centre d’entraînement, de formation et d’enseignement en chirurgie robotique, dans lequel 2 robots, qui s’ajoutent aux 2 autres servant aux opérations chirurgicales réelles, vont permettre aux chirurgiens ou aux futurs chirurgiens de se former en conditions quasi-réelles. Présents à cette occasion, Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, Yann Bubien, Directeur général du CHU de Bordeaux, le professeur Jean-Luc Pellegrin, directeur du Collège Sciences de la santé à l’Université de Bordeaux ainsi que le professeur Jean-Christophe Bernhard, responsable du projet de training center.

Grâce à l’acquisition de ces deux robots destinés au Robot Training Center , le CHU de Bordeaux devient le centre hospitalier le mieux équipé pour la chirurgie micro-invasive de France, juste après l’APHP, CHU d’Ile-de-France. Cela permet notamment à plus de 3 500 patients de bénéficier de l’assistance robotique pour des interventions diverses, dans des domaines bien spécifiques : urologie, gynécologie, chirurgie cardiaque, chirurgie thoracique, chirurgie colorectale et ORL. Le professeur Jean-Christophe Bernhard, responsable du projet de Robotic Training Center, a replacé le CHU de Bordeaux, dans « sa double volonté d’ancrer l’hôpital dans une politique d’innovation dynamique et d’offrir une médecine de pointe à la portée du plus grand nombre. ».

“Prioriser la formation”
Le Robotic Training Center, hébergé à l’institut Lyric de l’hôpital Xavier Arnozan à Pessac, va permettre de grandes améliorations dans le traitement des malades. Innovant, ce centre d’entraînement va aussi transformer la formation dans l’apprentissage de la chirurgie. Formation qui est d’ailleurs une des vocations du centre. Lors de la visite du Robotic Training Center, les invités ont pu assister à la simulation de l’extraction d’une tumeur au rein. L’objectif principal est de permettre aux internes en chirurgie ou chefs de clinique de s’entraîner et se familiariser avec ces nouveaux outils chirurgicaux, leur offrant un entraînement et une pratique de l’acte chirurgical beaucoup plus précis. C’est, selon le professeur Jean-Christophe Bernhard, « une façon de répondre à la nécessité d’améliorer la planification du geste chirurgical » mais aussi, « d’améliorer la prise en charge des patients atteints de tumeurs et notamment toutes les étapes allant du diagnostic à la réalisation de la chirurgie ».

Robots du Robotique Training CenterSimulation d’une opération sur une tumeur du rein, imprimée en 3D

Moins de risques, plus de précision
Améliorer la prise en charge des patients, c’est notamment ce que permet cette formation en conditions quasi-réelles rendue possible grâce à l’impression 3D, second volet d’innovation du Robotic Training Center. En effet, les jeunes chirurgiens peuvent désormais s’entraîner sur des organes imprimés en 3D favorisant ainsi une prise de risque plus faible lors de l’intervention. Les patients, qui jusqu’alors ne pouvaient s’appuyer que sur l’imagerie médicale (IRM, scanner, radio…) pourront aussi comprendre et appréhender, notamment dans le cas d’une tumeur, l’étendue de la maladie et comment celle-ci peut être traitée au mieux.
Le fait que le patient soit acteur de son opération a pour but de faciliter le dialogue avec le chirurgien, élément essentiel dans un contexte déjà bien difficile pour le malade. La chirurgie robotique, que permet entre autres le Robotic Training Center offre d’importants bénéfices à l’acte chirurgical en lui-même. Grâce à des ouvertures beaucoup plus précises, le temps de récupération après une opération sera bien moins élevé. Mais aussi, une diminution des risques que permet un acte chirurgical plus précis et moins invasif.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pessac / Gironde À lire ! SANTÉ > Nos derniers articles