Henri IV et Béarn Pyrénées repartent pour un Tour


Si le Tour de France n'envisage que 60 km de course en Béarn, le Béarn quant à lui compte bien réaliser la grande Boucle de Copenhague à Paris.

L'équipe béarnaise de la caravane et ses partenaires au grand completAaDT 64

L'équipe béarnaise de la caravane et ses partenaires au grand complet

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/06/2022 PAR Solène MÉRIC

Une fois n’est pas coutume, la Grande Boucle cette année ne fait guère incursion sur les terres néo-aquitaines, si ce n’est pour une soixantaine de kilomètres à l’Est du département des Pyrénées-Atlantiques, lors de sa 18ème étape le 21 juillet. Au-delà de cette courte visite, la destination Béarn Pyrénées, compte pourtant bien se faire remarquer tout au long de l’événement. Pour la septième année consécutive, Henri IV en personne monte sur ses grands chevaux motorisés et embarque sur la Caravane du Tour de France pour promouvoir son pays de naissance, y attirer les touristes, et les cyclotouristes !

Cette année, seule la vallée d’Ossau, de Montaut au Col d’Aubisque, en passant par Louvie-Jouzon, Izeste, Gère-Belesten, Laruns, Eaux-Bonnes, et Béost, verra circuler le peloton du Tour de France. Pour en profiter tout au long de la journée du 21 juillet, le rendez-vous est donné sur la fan zone de Laruns (place du fronton), entre écran géant, pour suivre la course en direct, concerts, restauration, animations pour les enfants, et évidemment les tant attendus passages de la caravane publicitaire et des coureurs du Tour de France lancés dans une étape de montagne pour le moins dynamique.

Henri IV, la sauce béarnaise et le train d’Artouste

Seront aussi de la fête la confrérie Béarn Pyrénées, et le bon roi Henri IV, incarné par l’animateur et comédien Bernard Monforte. Un Roi à la figure désormais bien connue des habitués des bords de routes de la Grande Boucle. Cette année encore avec l’équipe de la caravane il sera aux premières loges, dans son trône à moteur à l’effigie de Pau et de son château !

Une caravane aussi composée du véhicule « L’eau-vive », équipé du kayak du béarnais champion Olympique Tony Estanguet, ou bien encore du char « Sauce béarnaise », symbole de la gastronomie et du bien-vivre à la béarnaise, du char « Train d’Artouste », qui abritera Bearny, la mascotte de la Section Paloise, partenaire de cette campagne de promotion pas comme les autres. Tout au long du tour, du 1er au 24 juillet, cette caravane insolite distribuera de nombreux cadeaux et goodies aux spectateurs : drapeaux géants, porte-clefs en bois ou même encore des séjours en Gîtes de France, également partenaire.

Béarn, terre de vélo
Mais la nouveauté 2022, de cette opération séductions, est qu’elle s’associe cette année à deux coureurs cyclistes professionnels, béarnais évidemment. Le Béarn, outre Henri IV, aura donc deux autres ambassadeurs de choix : Matthieu Ladagnous, de Nay, et le basco-béarnais Cyril Barthe. L’occasion aussi pour l’Agence ADT 64 d’éditer un catalogue de séjours mettant en avant le Béarn comme terre de vélo, à destination des familles et du grand public, ainsi qu’aux adhérents de la Fédération Française de cyclotourisme, invités sur le parcours.

Trois ambassadeurs de choix pour le Béarn : Henri IV, Cyril Barthe et Matthieu LadagnousAaDT 64

Trois ambassadeurs de choix pour le Béarn : Henri IV, Cyril Barthe et Matthieu Ladagnous

Enfin, puisque l’humeur estivale du Tour de France se veut aussi au jeu et à la fête, un jeu concours est organisé au sein des trois offices de tourisme partenaires de la caravane du Tour : Béarn des Gaves, Nord Béarn et Vallée d’Ossau. Du 1er au 24 juillet, pourront y être notamment remportés, différents séjours ou encore un vélo… électrique ! Non admis sur le Tour, évidemment !

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pau / Pyrénées-Atlantiques À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles