François Bayrou porteur de bonnes nouvelles pour l’hôpital


Dans ses voeux, François Bayrou, Maire de Pau, a pu démontrer par un certain nombre d'annonces qu'en matière de santé, l'actualité peut aussi être porteuse de bonnes nouvelles.

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais BeaumontCapture d'écran

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais Beaumont

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 11/01/2022 PAR Solène MÉRIC

Pour la deuxième année consécutive, à nouveau obligé par le contexte sanitaire, François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués en vidéo depuis le Palais Beaumont. Des vœux réalisés en direct, lors desquels, retraçant l’année 2021, encore très marquée par la présence du Covid 19, le Maire de Pau et Président de la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées a aussi fait quelques annonces. Balayant plusieurs sujets phare de l’actualité de la ville, il s’est longuement arrêté sur le thème de la santé, avec quelques belles annonces pour l’agglomération.

Revenant dès le début de ses vœux sur le contexte sanitaire, « le chagrin et le deuil » causé notamment par l’épidémie de Covid 19, qui a coûté la vie à 560 habitants dans le département, François Bayrou s’est aussi félicité que « par chance, l’hôpital de Pau soit relativement préservé d’une vague lourdement mortelle grâce à la vaccination ». « Nous sommes la première ville à avoir réuni les professionnels de santé, et une des toutes premières villes à avoir porté le vaccin », rappelle-t-il.

Un projet de 180 M€
Un sujet sanitaire qui lui a permis, outre un retour sur l’ouverture d’une nouvelle unité de soins de longue durée de 80 lits au sein de l’hôpital, et un hommage à l’ensemble des soignants tous secteurs confondus, d’évoquer les grands projets qui attendent l’établissement avec le concours de la Ville et de l’agglomération. « Au printemps, un plateau technique interventionnel va être inauguré ! Il sera du plus haut niveau technique, mieux que Bordeaux », s’enchante-t-il. Un équipement au budget de 9,5M € précise-t-il.

Autre annonce pour l’hôpital : « un projet de 180 M€ de reconstruction de l’hôpital dont une participation de l’Etat de 70 M€, alors qu’au départ la proposition, qui était déjà bonne, était de 40 M€ », pointe-t-il soulignant que son intervention volontaire auprès du Gouvernement avait permis cette subvention de quasiment 40% auprès du centre hospitalier.
Un projet à la réalisation qui plus est assez rapide puisqu’entre 2023 et 2026, le centre hospitalier devrait notamment voir l’extension du pôle femme, mère, enfant, la reconstruction des urgences (adultes et pédiatriques), ainsi que la restructuration de la pharmacie. Entre reconstructions et rénovation, le centre hospitalier de Pau devrait alors compter « 95% de chambres individuelles alors qu’actuellement il y a une majorité de chambre double, ce qui ne convient plus aux standards d’aujourd’hui. Toutes les chambres seront dotées de douche et de toilettes ».

Sur la santé encore, François Bayrou a également signalé la mise en place de pôle de santé, sur différents quartiers de la ville, ainsi que l’installation d’un conseil local de santé public au printemps prochain. Un lieu d’échange qui concernera tant le secteur médical que le médico-social, autour des thématiques telles que du droit à la santé, l’accompagnement en santé, la prévention ou encore la gouvernance globale de la structure, a précisé l’édile.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pau / Pyrénées-Atlantiques À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles