Festival Musicalarue : maintenu malgré les contraintes


Cette année, pas de bains de foule à Luxey pour le festival Musicalarue mais la promesse, malgré tout, de belles soirées musicales et animées.

MUSICALARUE 2017Fabien Espinasse

MUSICALARUE 2017

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 09/06/2021 PAR Margaux Renaut

Contrairement à l’an passé où il a été annulé en raison de la crise sanitaire, le festival landais Musicalarue aura bien lieu cette année. Traditionnellement, articulé autour du 15 août, il se tiendra cet été du 27 juillet au 4 août avec 70 groupes de musique et compagnies artistiques. Grande nouveauté, cette année le festival durera 9 jours au lieu de 3 en moyenne. Musique de tous les genres et arts de la rue sont à l’honneur et les habitués connaissent et affectionnent tout particulièrement le caractère singulier du festival.

Situé en plein coeur du massif landais à seulement 1h de Bordeaux entre Langon et Mont-de-Marsan, Luxey, 700 habitants et des brouettes, accueille le festival Musicalarue depuis un peu plus de 30 ans.
C’est année, c’est durant 9 jours, que les festivaliers pourront découvrir ou redécouvrir 47 groupes de musique et 23 compagnies des arts de la rue. Deux scènes en plein air accueilleront les concerts permettant à 3400 spectateurs, des bienheureux, en places assises d’y assister. Parmi les têtes d’affiche : Philippe Katerine, Tryo, Les Negresses Vertes ou encore 47ter. Tout au long du festival, la programmation des arts de la rue offrira, elle aussi, une belle diversité, de quoi satisfaire le plus grand nombre. Cirque, haute-voltige, théâtre, danse ou encore humour seront représentés par des compagnies telles que Electric Circus, Lapin 34 ou la Cie du Deuxième.

Festivités avec un protocole sanitaire strict

Exceptionnellement, du fait du contexte sanitaire, les scènes musicales seront donc moins nombreuses afin d’assurer le respect des protocoles. En plus de la limitation de mouvement durant les concerts et la réduction du nombre de scènes, le maintien du festival s’accompagne évidemment de mesures restrictives essentielles. 
Déception majeure pour ses nombreux amoureux, il n’y aura pas de camping cette année. Par ailleurs, un pass sanitaire à partir de 11 ans sera obligatoire et gestes barrières et distanciation sociale imposés.
Evidemment, imaginer un festival comme Musicalarue sans l’effervescence de la foule est difficile à concevoir, mais tout de même plus réjouissant qu’une nouvelle annulation. Bien que complexe, l’équation devrait fonctionner et malgré la forme inhabituelle du festival, nul doute que le plaisir de retrouver musique et arts sera au rendez-vous. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Landes À lire ! CULTURE > Nos derniers articles