Exposition pour sensibiliser sur le changement climatique


Le Muséum de Bordeaux accueille l'exposition temporaire « Sentinelles du climat » jusqu'au mois de septembre.

Exposition « Sentinelle du climat » au Muséum de BordeauxAqui.fr

Exposition « Sentinelle du climat » au Muséum de Bordeaux

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 27/05/2021 PAR Mélanie Philips

Le Muséum de Bordeaux – science et nature a réouvert ses portes, enfin, le 19 mai. Pour le plus grand bonheur de tous. Et surtout pour Gabrielle Sauret, chargée de médiation scientifique, qui a monté l’exposition « Sentinelles du climat ». Une exposition dont la thématique est en totale adéquation avec le projet scientifique du muséum. Quel est l’impact de l’Homme sur la nature ? Réponse dans cette exposition.

Mercredi matin, jour sans pluie et devant le Muséum de Bordeaux, des frimousses s’agitent. Le bonheur de changer la routine « maison, école, parc » et retrouver les musées pour ces familles. Le niveau -1 accueille l’exposition itinérante « Sentinelles du climat », accessible depuis novembre 2020. Gabrielle Sauret est émue de voir enfin son travail entre les mains des visiteurs. 

Ce projet est porté par l’association Cistude nature. Les sentinelles du climat sont des espèces animales et végétales indicatrices des effets du changement climatique sur la flore et la faune de la Nouvelle-Aquitaine. Pendant six longues années, elles vont faire l’objet de recherches scientifiques pour voir leur évolution. C’est donc une exposition temporaire sur les effets du changement climatique avec une déclinaison locale. Elle replace la crise climatique dans le contexte actuel de déclin de la biodiversité lié aux activités humaines. 

De l’info à l’action

Déclinée en quatre espaces, l’objectif est d’amener à une prise de conscience de l’impact du changement climatique au niveau local. A travers l’information, mais aussi l’action, le tout en sensibilisant les visiteurs. Le premier espace est informatif avec trois panneaux abordant l’érosion de la biodiversité et ses causes ainsi que l’impact de l’homme sur cette dernière et le changement climatique. Sur ce volet, un module de manipulation est mis à la disposition du public. Il a pour but de montrer la portée de nos actes (transport, alimentation, habitat…) sur les émissions de gaz à effet de serre et la hausse des températures. 

Gabrielle Sauret, chargée de médiation scientifiqueAqui.fr

Gabrielle Sauret, chargée de médiation scientifique

Le second espace est destiné à l’observation. Trois boites diorama scindées en deux. Un coté représente l’état actuel de trois milieux naturels de Nouvelle-Aquitaine, et de l’autre, le futur vu par des artistes, à partir des données prévisionnelles existantes. On retrouve le milieu montagnard, les zones humides et les pelouses sèches. Place à l’action ! Les visiteurs se retrouvent acteurs. Une borne est mise à disposition permettant à chacun d’émettre des propositions d’actions, que ce soit en relation avec les élus, le tissu économique ou juste nous-même. Et enfin, le dernier espace de l’exposition est un endroit où l’on retrouve l’ensemble de la démarche scientifique du programme, avec des supports vidéos. 

100% local 

Une exposition qui sensibilise au changement climatique se veut forcément responsable. C’est pourquoi tous les matériaux sont locaux et éco-responsables. Les éléments en bois sont réalisés en pin des Landes PEFC, les toiles sont fabriquées en France à partir de bouteilles plastiques recyclées et sont recyclables. Aussi, l’ensemble des corps de métiers sollicités pour la création sont locaux, pour la plupart. 

L’exposition « Sentinelles du climat » sera visible jusqu’à début septembre au Muséum de Bordeaux. Elle prendra ensuite la route pour le Domaine de Certes et Graveyron. Pour finir en 2022 dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Qui dit itinérance, dit transport… Là aussi, tout est prévu pour limiter l’impact environnemental. L’ensemble de l’exposition est calibrée pour tenir dans un seul véhicule utilitaire.


Pour plus d’infos sur le programme d’études scientifiques des Sentinelles du climat, lire notre article  : Les sentinelles du climat au chevet de la biodiversité régionale

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Bordeaux / Gironde À lire ! NATURE > Nos derniers articles