Euro 2016 : les prix des hôtels flambent


aqui.fr

Euro 2016 : les prix des hôtels flambent

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 03/12/2015 PAR Romain Béteille

C’est une enquête d’UFC Que Choisir parue ce lundi 1er décembre qui le révèle : pendant l’Euro 2016, à partir du 10 juin prochain, les prix des chambres d’hôtel vont augmenter, comme souvent lors de ce genre d’évènement. Mais ici, les résultats de l’enquête montrent bien plus qu’une augmentation. Début novembre, l’association de consommateur a réalisé une étude en relevant les tarifs dans 445 établissements (de la chambre économique au palace 4 étoiles) le soir du premier match organisé dans les dix villes hôtes, en les comparant avec les tarifs pratiqués la semaine précédente.
Les résultats sont édifiants : le coût d’une chambre d’hôtel pour deux adultes grimpe de 45 % en moyenne (de 97 à 141 euros). À Bordeaux, entre le samedi 4 juin et le samedi 11 (date du premier match au Matmut Atlantique), l’augmentation est de 103 % dans les 47 hôtels étudiés en moyenne (de 70 à 142 euros). Certains établissements, comme le Formule 1 de Bordeaux-Nord-Lormont, se distinguent encore davantage : + 265 %, soit 113 euros la chambre au lieu de 31 euros !

Bordeaux se situe ainsi dans le top 3 des villes où l’augmentation moyenne est la plus significative, derrière Saint-Étienne (+180 %) et Lille (+108 %). Paris/Saint-Denis, en bon élève, ne subit qu’une hausse de 37 %. À titre de comparaison, lors de la coupe du monde de football en 1998 selon les chiffres de l’association, le prix chambres avait subi une augmentation de 41 %, avec un coût moyen de la chambre situé aux alentours de 84 euros. Enfin, pour ce qui est des disponibilités des chambres le soir du premier match, Bordeaux n’affiche qu’un taux de disponibilité de 34 % (contre 54 % pour Lens et Paris, 40 % pour Nice ou 36 % pour Lyon). Ceci explique peut-être cela… 

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles