EDF veut susciter les vocations auprès des élèves


Une convention régionale établie pour 5 ans va permettre de rapprocher entreprise et éducation afin d'offrir de nouvelles perspectives aux jeunes du territoire

Martin Leÿs et Anne Bisagni-Faure, signature convention EDF / Région Académique NAAqui.fr

Martin Leÿs et Anne Bisagni-Faure, signature convention EDF / Région Académique NA

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 10/06/2021 PAR Margaux Renaut

C’est sous l’œil attentif d’une petite quinzaine d’invités, élèves et enseignants au sein du collège du Grand Parc à Bordeaux, que la rectrice de la région académique Nouvelle-Aquitaine, Anne Bisagni-Faure et le délégué régional Nouvelle-Aquitaine d’EDF, Martin Leÿs ont signé la convention de partenariat entre la région académique et EDF. Établie pour cinq ans, celle-ci a pour but principal de renforcer la collaboration entre la région académique et l’entreprise afin d’aider à la formation et l’insertion des jeunes sur le territoire. Cet accord signé à Bordeaux connait des déclinaisons. Deux autres villes, Limoges et Poitiers, accueillaient aussi des représentants de l’académie régionale et d’EDF, afin de sceller le même partenariat.

« C’est un partenariat qui s’inscrit dans la durée » a tenu à préciser la rectrice de la région académique Nouvelle-Aquitaine, Anne Bisagni-Faure lors de sa prise de parole. Ce mardi 8 juin, n’était en effet que le témoignage de la longue collaboration entre la région académique et EDF. Dans le prolongement de la coopération entre le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports et EDF, cette convention régionale décline sur le territoire de Nouvelle-Aquitaine des projets et réalisations afin de rapprocher le monde éducatif et celui de l’entreprise.
La convention signée s’inscrit dans cet objectif partagé d’offrir aux jeunes une occasion et un moyen de « diversifier les possibles ». Exprimés par les quelques élèves présents, l’envie et le besoin d’être orienté sont réels. Selon M. Foissard, professeur de physique chimie et professeur principal d’une classe de 3ème, ce partenariat avec EDF permet sans aucun doute de « faire découvrir aux élèves la diversité des métiers » hors du secteur tertiaire qui attire la plupart des demandes de stage.
Accueillis en 2020 dans les locaux d’EDF, Windy, Mathéo et Diane, alors élèves de 3ème, ont eu l’occasion de visiter les usines, de réfléchir et travailler sur « l’énergie du futur » mais aussi d’appréhender les réalités et différentes facettes des métiers de l’entreprise. Une expérience enrichissante qui a permis à ces jeunes de mettre un premier pied dans le monde du travail mais aussi d’être sensibiliser aux enjeux énergétiques et appréhender métiers et compétences jusqu’alors inconnues.

Favoriser la formation et l’insertion

Le délégué régional Nouvelle-Aquitaine d’EDF, Martin Leÿs, a remis en perspective la valeur de service public de l’entreprise mais aussi la nécessité de répondre à un besoin exponentiel de formations et embauches. Ces formations peuvent prendre plusieurs formes puisque l’accord souligne notamment le soutien et la promotion de l’alternance. L’alternance est en effet pour EDF, fort de ses 470 alternants en Nouvelle-Aquitaine, une porte d’entrée privilégiée vers ses métiers. 
Autre aspect, cette convention permet un partenariat avec les Campus des Métiers et des Qualifications en Nouvelle-Aquitaine : Campus d’Excellence Maintenance en environnement sensible Nouvelle-Aquitaine, Campus du numérique pour l’éducation et la formation professionnelle à Poitiers et Campus « Construction Durable et Eco Réhabilitation » à Limoges.

Enfin, autre dimension de ce partenariat, réduire les inégalités entres jeunes, exacerbées par la crise sanitaire, au moyen de la promotion de la mixité, de la diversité et de l’inclusion. En lien avec les académies, 500 ordinateurs ont été ainsi déjà été distribués par EDF aux élèves en Nouvelle-Aquitaine afin d’assurer une continuité pédagogique pour tous. Ces multiples actions sont aussi portées par l’envie de développer des filières d’avenir et de faciliter l’insertion dans l’emploi tout en permettant aux étudiants d’évoluer sereinement dans un monde digitalisé et les aider à forger leur sens critique. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! ÉDUCATION > Nos derniers articles