Des voitures de service pour les aides à domicile


Le Département de la Dordogne veut valoriser le métier d'aide à domicile en mettant à leur disposition un véhicule récent pour les déplacements professionnels.

En Dordogne, la majorité des aides à domicile va bénéficier d'une voiture de service©Alexander Raths – stock.adobe.com

En Dordogne, la majorité des aides à domicile va bénéficier d'une voiture de service

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 08/02/2022 PAR Claude-Hélène Yvard

Le Département de la Dordogne annonce qu’en 2022 et 2023, plus de 1.300 voitures seront mises à disposition des 25 sur 27 SSIAD (service d’aides et d’accompagnement à domicile) que compte la Dordogne. Cette dépense pour la collectivité représente près de 4 millions d’euros par an. L’objectif est à la fois de leur apporter une aide aux déplacements et de valoriser ces métiers exercés majoritairement par des femmes, sous contrat à temps partiel. Plusieurs départements dont les Landes suivent de près cette initiative.

Dans le secteur de l’aide à domicile, qui compte beaucoup de précarité et des contrats à temps partiel, le Département de la Dordogne a souhaité marquer un coup important en reprenant une expérience menée dans deux secteurs celui des Bastides et celui de la vallée de la Vézère. Le Conseil départemental a organisé un appel d’offres pour mettre à disposition des salariés à domicile des véhicules neufs pour leurs déplacements professionnels. Des clios et des C3 louées en lising par la collectivité doivent arriver tout au long de cette année et dans le courant du premier trimestre 2023, dans les services de soins et d’accompagnement à domicile. Vingt-cinq sur vingt sept ont accepté de participer à cette opération.

Ces véhicules roulent à l’essence ou sont mixtes GPL/ essence et seront en priorité affectés aux salariés qui totalisent le plus de volume horaires.  L’option du tout électrique n’a pas été retenue en raison du peu de déploiement des bornes de recharges, du kilométrage parcouru et du fait que les employés à domicile rentrent chez eux avec le véhicule de service à l’issue de leur journée. “Notre souhait était de donner un véhicule de service à des gens qui ont des salaires très modestes et qui utilisaient leur voiture personnelle, pas toujours en très bon état. On a voulu mieux les considérer”, rappelle Germinal Peiro, le président du Département.

Un coût de 3,8 millions d’euros par an

L’arrivage sera échelonné en raison de la forte tension sur le marché de la construction automobile. Avec cette mesure, le Département veut revaloriser le métier d’aide à domicile, souvent considéré comme un métier “invisible, mal payé et pas assez considéré” ajoute Germinal Peiro. Cela ne coûte rien aux aides à domicile, tout est pris en charge par le département. Ce n’est plus 1.000 mais bien 1.327 voitures qui seront prêtées aux aides à domicile de Dordogne. 

Ce prêt de voitures va coûter chaque année 3,8 millions d’euros. Cela prend en compte la location, l’entretien et l’assurance de chaque voiture. Pour le moment, le conseil départemental s’est engagé sur trois ans. La collectivité a aussi commandé un lot de 50 voitures électriques, pour amorcer la conversion de son propre parc vers de l’énergie plus propre. Cette initiative intéresse d’autres collectivités dont les Landes, qui mène plusieurs actions pour valoriser les métiers de l’aide à domicile. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles