Des produits gourmands autour du miel récompensés


Théo Négrier et Matéo Perot de Saint-Aulaye Puymangou ont été récompensés par le prix Dominique Lavigne décerné par le Club de la presse à des producteurs périgourdins.

héo Négrier et Matéo Perot, les deux fondateurs d'ApisphèreClaude-Hélène Yvard | Aqui

héo Négrier et Matéo Perot, les deux fondateurs d'Apisphère

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 26/11/2021 PAR Claude-Hélène Yvard

Le club de la presse du Périgord a remis lors du Festival du livre gourmand, le prix Dominique Lavigne, du nom de notre consoeur qui fut présidente du club. Il récompense un producteur, un artisan, un savoir-faire. Le prix 2020 décalé pour cause de Covid a été attribué aux maraîchers de Cours-de-Pile Marie-Noëlle et Jean-Philippe Vidotto dont le marché à la ferme a été apprécié durant le confinement. Le prix 2021 se tourne vers l’avenir en distinguant Apisphère, créée par Théo Négrier et Matéo Perot de Saint-Aulaye Puymangou, âgés de 22 ans. Ils se lancent dans le négoce de miel et de produits transformés.

Ce samedi 20 novembre, sur le stand de la Chambre d’agriculture du Festival du Livre gourmand de Périgueux, c’était le retour du Prix Dominique Lavigne, en présence de deux de ses proches, Richard et Mariette Lavigne. Un hommage annuel à notre consoeur journaliste disparue qui défendait si bien l’excellence du Périgord dans ses publications. Deux prix ont été remis, celui de 2020 attribué aux maraîchers de Cours de Pile, Marie-Noëlle et Jean-Philippe Vidotto, dont le marché à la ferme a été apprécié durant le confinement. Le prix 2021 est placé sous le signe de la jeunesse et de l’entreprenariat. Matéo Pérot et Théo Négrier, sont tous deux en étudiants en école de commerce à Bordeaux. Il y a deux ans,  ils ont lancé dans le cadre de leurs études, un projet d’entreprise devenue réalité. C’est ainsi que les deux jeunes gens, proches du milieu agricole, et aimant les bons produits de qualité, ont créé Apisphère. “Nous avons débuté juste avant le Covid, à partir d’une simple idée, la commercialisation de produits gourmands autour du miel, uniquement issu du Périgord”, précise Théo Négrier, 22 ans. Actuellement, la gamme de produits est en cours de développement : on peut déguster du caramel beurre salé au miel du Périgord, du vinaigre de miel à l’ail, ou encore  de la moutarde à l’ancienne au miel.

Made in Périgord

“Le milieu agricole sait faire de la qualité, mais manque souvent d’innovation, notre projet, c’est aussi cela, poursuit Théo. Notre activité consiste à proposer des produits uniques et innovants issus de la ruche, en mettant en avant le “made in Périgord”. La Dordogne bénéficie de conditions optimales, pour réaliser des miels d’exception, c’est également une région de référence des produits gastronomiques. “Notre positionnement, c’est la qualité gastronomique et le haut de gamme”, observe Matéo, 22 ans également. Les deux jeunes gens mettent un accent très particulier sur les miels avec l’origine Made in Périgord.

Mathéo et Théo sont ravis de recevoir cette première distinction, qui les encourage dans leurs projets. Et ils n’en manquent pas, les deux jeunes gens, qui terminent en parallèle leur cursus, sont en pleine préparation des fêtes de fin d’année, tout en réfléchissant à leur future installation dans des locaux à Saint-Aulaye. Ils se sont aussi  inscrits sur la plateforme Mimosa pour faire connaître leur démarche, porteuse de fortes valeurs, écologiques et alimentaires. Ils souhaitent  développer les ventes, pour financer de nouveaux investissements matériels à venir, notamment une conditionneuse. Pour l’instant, leurs produits sont en vente dans des boutiques de producteurs, à Périgueux et en Dordogne. 

https://apisphere.fr/


Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! SAVEURS D'AQUI ! > Nos derniers articles