Des hydroliennes en test à Bordeaux en 2018


SEENEOH/geokali

Des hydroliennes en test à Bordeaux en 2018

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min

Publication PUBLIÉ LE 27/11/2017 PAR Claude-Hélène Yvard

L’entreprise Design Pro vient d’annoncer qu’elle allait expérimenter une hydrolienne à partir d’avril 2018. L’entreprise basée en Irlande a pour objectif de commercialiser une gamme d’hydroliennes innovantes qui utilisent l’énergie propre et renouvelable des rivières et estuaires pour produire de l’électricité. Lauréat du programme Européen H2020, Design Pro a ainsi levé 2.7 millions d’euros pour fabriquer, tester et commercialiser deux machines de 25 kW et 60 kW. Une étape significative dans l’avancée de ce projet ambitieux vient d’être franchie. Le projet, lancé en juillet 2017 soit à peine 4 mois plus tôt, a identifié un site d’essais pertinent pour tester et valider une hydrolienne de 25 kW sur une période de 12 mois.
Et c’est sur les bords de la Garonne, au coeur de Bordeaux, sur le site d’essais d’hydroliennes fluviales et estuariennes, qu’elle lancera l’expérimentation. Le site d’essais SEENEOH (site expérimental estuarien national pour l’essai et l’optimisation d’hydroliennes) est unique en son genre puisqu’il est exploité par plusieurs entreprises convaincues du marché de l’hydrolien de petite puissance. Il présente un double avantage : c’est un endroit où les courants sont très forts, permettant aux industriels de tester leurs machines et c’est au coeur de la Métropole.  Sept ans après le début du projet qui a nécessité un financement de 3 millions d’euros, la plateforme va enfin accueillir les premières turbines à utiliser les courants fluviaux, en début d’année 2018. Après HydroQuest, Design Pro sera le deuxième utilisateur à installer une hydrolienne sur le site pour une période de test de 12 mois dès avril 2018.  La période de test permettra de mieux comprendre la durabilité du système, son comportement en fatigue, les phases de maintenance, son impact sur les poissons, son empreinte environnementale, et ainsi d’établir une courbe de puissance certifiée permettant à Design Pro de maitriser l’ensemble des facteurs nécessaires à la commercialisation du démonstrateur.
Pour Marlène Kiersnowski, coordinatrice du site SEENEOH : « Ce deuxième utilisateur, arrivant quatre mois après le premier, confirme la réalité du marché international de l’hydrolien. Nous sommes très fiers de pouvoir contribuer à la structuration de la filière hydrolienne en proposant un suivi des essais à un équipe irlandaise motivée et convaincue. Une fierté qui trouve écho dans le discours du premier Ministre hier aux assises de l’économie maritime du Havre où la France positionne ses atouts industriels dans les énergies Marines Renouvelables. » Le démonstrateur de 25 kW sera dévoilé en mars 2018. Son design impressionnant permettra d’alimenter jusqu’à 20 foyers irlandais. Des tests préliminaires sur le démonstrateur seront effectués à Limerick Docks avant d’être envoyé en France pour un déploiement en avril 2018. Design Pro est actuellement à la recherche d’un site potentiel de déploiement pour leur démonstrateur de 60 kW qui devrait être testé à partir de Juillet 2018. Ce projet emploie cinq personnes et prévoit de créer trois postes supplémentaires pendant les six prochains mois.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles