Dernière séance au Conseil régional d’Aquitaine


BR

Grande Région: Des délibérations communes aux 3 régions... sans consensus sur les bancs aquitains

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 15/10/2015 PAR Solène MÉRIC

La décision modificative qui sera proposée au vote de lundi dispose d’un montant de crédit de 82,06 M€, résultats des jeux de balance positive entre inscription de nouvelles recettes, et annulation de recettes et de dépenses pour diverses raisons dont par exemple le décalage dans le temps de leur exécution ou la clôture anticipée de l’exercice budgétaire. Sur ces 82M€, 20M€ seront redéployés pour de nouvelles dépenses. 3M€ iront à l’agriculture avec pour les 2/3 de cette somme, un ciblage sur le soutien financier à la filière élevage en crise. 6,4M€ seront dédiés à l’accélération de paiements de dossiers déjà engagés dans des domaines vairés (de la culture à au développement économique en passant par le tourisme ou les contrats de territoires), et enfin 7,15 M€ des dépenses nouvelles envisagées sont à réaliser « au titre des grands projets ». Les 62 M€ restants permettront de diminuer l’emprunt prévu pour 2015, ramenant celui-ci à 222M€.

Energie renouvelable et santéParmi les « grands projets », le Président Rousset cite particulièrement la création d’un fonds régional d’investissement en faveur des énergies renouvelables, en partenariat avec les régions Poitou-Charentes et Limousin et dans lequel, la Région contribue pour l’heure à hauteur de 4M€. Ce fonds, qui prend la forme d’une société de capital risque, est pour l’heure doté de 8M€ en raison de la participation au capital de 12 investisseurs privés sélectionnés via un appel à manifestation d’intérêt. A terme, « l’objectif est d’atteindre une taille de 15M€ d’euros qui pourrait ainsi permettre plus de 120 M€ d’investissement sur 4 ans en faveur des projets d’énergie renouvelable ». Un fonds qui permettra en outre aux individus de s’engager dans ces projets grâce à la mise en place d’un volet de financement participatif en capital, qui interviendrait en co-financement de la participation du fonds dans les projets accompagnés.

La dernière séance plénière de la mandature permettra également de dresser le bilan de la feuille de route aquitaine en matière de santé et de présenter les perspectives du secteur prenant en compte l’échelle de la future grande région. En quelques chiffres sur le bilan, ce sont depuis 2013, ce sont 371 dossiers qui ont été accompagnés dans les filières allant de la pharmacie, au dispositifs médicaux en passant par les TIC santé, soit 144 M€ d’aides régionales générant 333M€ investis dans le secteur de la santé.

Région et MétropoleEgalement au menu de la plénière, la mise en place de l’Office Public de la langue Occitane qui devrait s’implanter à Toulouse, l’Office étant issu de la volonté conjointe de Midi-Pyrénées et de l’Aquitaine.
Enfin, parmi les dossiers au programme des élus régionaux ce lundi, le contrat territorial “Métropole de Bordeaux”, qui résulte du contrat de plan Etat-Région Aquitaine. Le contrat examiné ce lundi inclut la participation de la région à un certain nombre de projets relatifs à la mobilité, à l’enseignement supérieur, au développement de la métropole, à la politique de la ville ou encore à des projets culturels spécifiques. Au total 9 thématiques pour lesquels la Région Aquitaine s’engage à hauteur de 107,7M€ pour 5 ans. Mais au-delà de la métropole, sera également évoquée lundi, la mise en œuvre de vingt-trois contrats de territoires uniques qui visent à soutenir des projets structurants de développement local, à travers toute l’Aquitaine.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles