« Demandez Angela », un dispositif contre le harcèlement


Béatrice de François, vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge des transports a, en présence de Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, essayé le nouveau dispositif.

Dispositif AngelaEmmanuelle Diaz | Aqui

Dispositif Angela

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 18/02/2022 PAR Emmanuelle Diaz

Un nouveau partenariat a été initié hier entre la ville de Bordeaux et l’État. Mis en place en juillet dernier, le dispositif « Demandez Angela » permet à toute personne témoin ou victime de harcèlement ou d’agression de demander assistance auprès de commerçants locaux, d’établissements privés ou du réseau TBM. Une initiative qui fait suite à une recrudescence du nombre d’agressions sur la Métropole.

Afin de lutter contre le harcèlement et venir en aide à toute personne se sentant en situation d’insécurité, la Ville de Bordeaux, TBM et plus d’une vingtaine d’établissements privés ont activé hier le réseau « demandez Angela ». Un réseau solidaire au travers duquel des professionnels s’engagent à accueillir toute personne se sentant en danger, quel que soit son âge, son genre ou sa condition.

Établissements nocturnes et commerces partenaires deviennent ainsi des solutions de repli ou d’alerte en cas de harcèlement, d’agression ou de sentiment d’insécurité lors des déplacements urbains de jour comme de nuit. Une initiative instaurée en mai dernier par le gouvernement et inscrite dans le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance ainsi que dans le plan d’actions Bordeaux la nuit.

Stations, tramways, agences TBM

« Le réseau TBM, partenaire privilégié de ce réseau, met désormais à disposition, à titre expérimental six bornes d’appels d’urgence aux stations de tram Place de la Victoire et Porte de Bourgogne. Un adhésif et un marquage au sol violet permettant de les identifier facilement. En cas d’appel, la victime ou le témoin communique avec le poste de commandement information voyageur (PCIV) qui sollicite ensuite le poste de commandement sûreté », précise Pierrick Poirier, Directeur général chez Keolis Bordeaux Métropole.

A noter que TBM expérimente aussi ce réseau dans le tram puisque des bornes d’appel d’urgence sont mises en place dans 10 rames permettant au conducteur, en cas d’appel d’urgence, de communiquer avec le poste de commandement centralisé. Par ailleurs, cinq agences commerciales de TBM et le service des objets trouvés deviennent également des solutions de repli ou d’alerte du réseau Angela.

Plus de 135 personnes ont ainsi été formées à venir en aide aux victimes ou témoins de harcèlement. Un dispositif qui va être testé durant trois mois avant d’être déployé sur l’ensemble du réseau TBM. Sa raison ? « Concrètement, le commissariat central de Bordeaux a connu entre 2012 et 2020, un triplement des harcèlements et agressions sexuels envers les mineurs et majeurs, passant de 139 faits en 2012 à 390 en 2020 » explique Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux, particulièrement impliqué dans cette initiative.


L’INFO EN PLUS :
Les commerces et établissement partenaire du programme “Angela” à Bordeaux : l’Iboat, La Dame, Théatro, la Guinguette Alric, Darwin, Ibaia, Les Chantiers de la Garonne, La Belle saison, Les Marquises, La Taupinière, Quartier libre, Le Fox bar, HMS, Le Grizzly Bar, House of Parliament, Minus, Magnus, La salle des fêtes du Grand Parc, Hangover Café, CEID, le réseau TBM, l’hôtel Radisson Blu, Au nouveau monde, La Tencha, Les halles de Bacalan l’Hydrophobie, le Pourquoi Pas, centre commercial Mériadeck, Urban Kustom Shop.

Sur ce thème lire aussi : Fête de fin d’année : Kéolis Bordeaux Métropole veille à la sécurité de ses voyageurs


Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Bordeaux Métropole / Gironde À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles