Découvrir autrement les paysages et la biodiversité


17 sorties sont proposées dans les Pyrénées-Atlantiques par les Centres Permanents d'Initiative pour l'Environnement, dès le 30 mars et jusqu'au mois d'octobre.

Béarnaises en estiveFlorent Beck

Béarnaises en estive

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 28/03/2022 PAR Solène MÉRIC

En manque d’inspiration pour vos prochaines balades en plein air ? Les Rendez-vous Nature 64 proposent des sorties guidées à la découverte des territoires et de la biodiversité des Pyrénées-Atlantiques, et aussi des acteurs qui par leurs pratiques, travaillent à conserver et faire vivre au mieux cet environnement grâce à l’agro-écologie, l’agropastoralisme ou encore la sauvegarde d’espèces anciennes. Cette année, 17 rendez-vous sont proposés au public autour du thème « Biodiversité sauvage et domestique ». Accompagnées de spécialistes locaux, ces sorties, combinent plaisir d’une balade en pleine nature et apprentissage technique ou culturel. Première sortie, le 30 mars à Urrugne.

A Urrugne le 30 mars, ce sera l’occasion de rencontrer un paysan fier de ses chèvres, mais aussi de ses insectes pollinisateurs et de ses vers de terre ! Il vous racontera en effet qu’ils sont d’indispensables auxiliaires de culture. Des espèces animales ordinaires dont il s’est engagé à suivre l’évolution des populations au côté des scientifiques de l’Observatoire agricole de la biodiversité. Les enfants aussi y trouveront leur compte puisqu’on leur apprendra à construire des nichoirs à oiseaux, et avec leurs parents de finir la visite par une dégustation de fromages.
D’autres rendez-vous illustrant des pratiques agro-écologiques seront à découvrir à Esquioule, le 21 avril, et Etsaut le 4 juin, où les prairies permanentes liées à l’élevage, se révèlent être un extraordinaire réservoir de biodiversité qui sert la production.

Agro-pastoralisme, algues rouges et vaches sauvages
A Itxassou ( le 13 juillet), Borce (8 août) et Urepel (11 juin), cap en 3 rendez-vous sur la découverte de l’agro-pastoralisme. Les bergers recevront le public pour partager leur démarche favorisant tout à la fois patrimoine naturel et culturel. La montagne est bien, après tout, un espace naturel habité, et c’est en cela que les bergers, notamment, sont précieux. Au programme de ces visites : randonnée, balade naturaliste, ou encore traite des animaux et fabrication du fromage.

Mais ces Rendez-vous Nature 64, c’est aussi toute une série de rencontres avec des espèces anciennes ou rares à conserver. Des espèces tant animales que végétales, à l’image des cépages anciens des vignobles de Lucq de Béarn (23 avril), de la bruyère de Saint-Daboec emblématique des landes agropastorales à Bidarray (17 août) ou encore du gellidium, algues rouges arrachées des fonds marins par les forts courants, prélevées à Saint-Jean-de-Luz et Ciboure (19 octobre) par les pêcheurs et les scientifiques. Une algue que l’on découvre d’ailleurs lors d’une sortie en bateau!
Du côté des espèces animales particulièrement précieuses et inscrites au programme de ces Rendez-vous Nature, citons par exemple le patrimoine génétique historique à conserver de la vache béarnaise, race ancienne désormais sauvegardée à Lucgarier (26 octobre) ou de la bétizu, vache sauvage à apprendre à connaître à Biriatou le 7 mai prochain, dont elle contribue à entretenir les milieux naturels.

Les rendez-vous nature 64Département 64

Les rendez-vous nature 64

Santé, art de vivre et paysage
Autre axe thématique mis en avant par ces rencontres, « la biodiversité cultivée et la santé », comme par exemple à Ogeu-les-bains (25 juin) où les paysans boulangers font redécouvrir les céréales anciennes : sarrazin, seigle, maïs roux… le tout dans une logique, pas si surprenante, de circuits-courts. A Macaye et Hélette, le 24 septembre, ce sont des spécialistes de la production de châtaigners qui vous livreront tous leurs secrets et leurs bienfaits dans nos assiettes.

Enfin les 4 derniers rendez-vous à Saint-Etienne-de-Baigorry (24 août), Saint-Pée-sur-Nivelle (20 juillet), Aas (21 mai), et Agnos (15 juin) raconteront la symbiose entre art de vivre local et paysage. Le premier à la découverte du vignoble d’Irouléguy, son travail à la main et sa plantation en terrasse; le deuxième à la rencontre des usages anciens en lien avec le Patxarran réalisé avec les prunelliers locaux. A Aas, à l’inverse, le focus sera fait sur les pratiques innovantes mises en place pour la transhumance des ruchers afin de préserver les abeilles domestiques, tandis qu’ à Agnos, ce sera l’occasion de découvrir une association qui cultive les espèces florales récoltées en altitude pour en constituer une grainothèque. Une manière de valoriser les espèces rustiques locales un jour, peut-être, jusque dans les jardins publics ou privés.

 

Plus d’infos:

Programme, contacts et renseignements auprès des CPIE Béarn, Pays basque et Littoral basque organisateurs des sorties
Tarifs: sorties gratuites sauf la sortie en bateau du 19 octobre : 10€ adultes, 6€ enfants

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Pyrénées-Atlantiques À lire ! ENVIRONNEMENT > Nos derniers articles