Cultures aux coeurs à Montignac retrouve son format


Les organisateurs du festival Cultures aux cœurs de Montignac, en Dordogne, ont dévoilé le programme de la 40e édition programmée du 27 juillet au 2 août.

Le groupe les Sancho sera là pour une soirée exceptionnelleD.R

Le groupe les Sancho sera là pour une soirée exceptionnelle

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 18/06/2021 PAR Claude-Hélène Yvard

Chaque année, fin juillet, pendant une semaine, la ville de Montignac-Lascaux vit au rythme des chants, danses et traditions des pays invités par le Festival. Depuis 40 ans, le Festival de Danses et Musiques du Monde valorise les Arts et Traditions Populaires. Grâce aux 300 bénévoles, aux 100 adolescents du Festi’Jeunes et au public enthousiaste, c’est une semaine riche de rencontres, dialogues, découvertes et échanges pour tous ces artistes. Programmée du 27 juillet au 2 août, cette 40e édition retrouve son format traditionnel, pour le plus grand plaisir de tous.

Les visiteurs, spectateurs, bénévoles, artistes français et étrangers vont pouvoir se retrouver, autour des danses et traditions populaires, pour fêter la 40e édition du festival “cultures aux coeurs” de Montignac. Mais Bernard Criner, le président du Festival l’avoue : ” Ca n’a pas été facile de trouver des artistes, en particulier ceux venant de l’étranger, dans le contexte sanitaire actuel. Certains groupes que nous aurions aimé inviter n’ont pas pu venir pour des raisons économiques en raison de la pandémie mondiale, d’autres parce que les frontières demeurent fermées. D’autres festivals estivaux consacrés aux danses et traditions populaires ont préféré jeter l’éponge une nouvelle fois, face aux mesures sanitaires et d’autres ont un format plus réduits”.

Malgré des imprévus, des annulations, les organisateurs sont parvenus à faire venir en Dordogne des têtes d’affiche intéressantes. Le principal changement concerne le concert du jeudi 29 juillet ” puisque le groupe corse I Muvrini, déjà attendu en 2020 et qui avait reporté sa venue en Périgord, a annulé”. En remplacement, le public est invité à un voyage dans les Caraïbes : cap sur Cuba avec le Grupo Compay Segundo. Compay Segundo, révélé au grand public grâce à l’album « Buena Vista Social Club », est décédé en 2003. Mais son fils a repris les rênes du groupe.

Parmi les pays à l’honneur de cette 40 édition, on trouve le Burundi, la République dominicaine, la Moldavie, le Chili, le Mexique, la Modalvie et la France . ” Certains groupes invités vivent en France et en Europe, cela a été plus facile de les faire venir”, précise Bernard Criner. Pour la France, on retrouvera  les jeunes adolescents de la ville de Colombes, de retour au Festival avec un nouveau spectacle autour de percussions, danses orientales, le Bagad bro an aberiou, et un groupe de Tahiti. Au total, huit concerts payants sont proposés.

Une troupe finaliste de l’émission “la France a un incroyable talent”

Parmi les invités, le groupe les Sancho, originaire des quartiers Nord de Marseille et finaliste de l’émission “La France a un incroyable talent” “C’est un  passage exceptionnel dans un festival comme le nôtre. Ils seront là le temps d’une soirée, le mardi 27 juillet, pour l’ouverture, précise Bernard Criner. Ces jeunes hommes proposent de faire découvrir leur univers chorégraphique mêlant hip hop, house, waaking et salsa. Pas de changement pour la soirée du lundi 2 août, organisée en partenariat avec le Festival du Périgord noir : Lucienne Renaudin-Vary à la trompette et Félicien Brut à l’accordéon rendront hommage à Astor Piazzolla, figure du tango de la seconde moitié du XXe siècle. 

La billetterie en ligne ouvrira le 1er juillet. Renseignements sur le site www.festivaldemontignac.fr, sur la page Facebook Festival Cultures aux cœurs, ou au 05 53 50 14 00.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! CULTURE > Nos derniers articles