Consommer autrement grâce aux produits du jardin


Aurélie Carrillo a créé avec son amie Bénédicte Gory, "Le jardin est la recette", le premier réseau de transformation et de distribution de produits du jardin.

Les deux fondatrices de l'entrepriseLa recette est un jardin

Les deux fondatrices de l'entreprise

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 18/01/2022 PAR Claude-Hélène Yvard

La périgourdine Aurélie Carrillo et Bénédicte Gory, la parisienne se sont associées dans une entreprise au concept innovant, social et solidaire ; celui de récupérer le surplus des jardins des particuliers, notamment les plantes sauvages en créant des recettes commercialisées dans toute la France. “Nous achetons des produits à des particuliers qui ont des jardins et on leur permet de percevoir un complément de revenu en valorisant les surplus de leur jardin. Il peut s’agir de fruits, de fleurs, de légumes et surtout de plantes sauvages”, explique Aurélie.

Les jardiniers amateurs passent une convention d’adhésion avec la jeune entreprise. Si l’adhésion est gratuite, ils s’engagent à suivre un cahier des charges précis caractérisé par l’absence d’intrant. Le rôle d’Aurélie est d’accompagner les jardiniers de toute la France, pour une production sans engrais ni pesticide, et respectueuse des ressources. Ils sont actuellement 150 dont une majorité se trouve en Nouvelle-Aquitaine. 

Des recettes originales

Exemple de recettes crées par le jardin est la recetteLa recette est le jardin

Exemple de recettes crées par le jardin est la recette

Ces surplus de jardin sont séchés à basse température pour préserver les bienfaits et les nutriments, et sont transformés en recettes. “Nous n’achetons que du sec, et nous mettons en avant principalement les plantes sauvages”, précise Aurélie. C’est là qu’intervient son associée Bénédicte et l’atelier de production, actuellement basée à Paris. Le jardin est la recette propose de succulentes recettes sucrées et salées : pestos secs, tisanes, craquants gourmands à base de pomme du jardin. Les contrôles qualité sont très pointus. “L’idée est de mettre en lien des personnes qui ont des matières mais qui n’ont pas de réseau pour les vendre, avec des gens, plutôt citadins, qui ont un pouvoir d’achat et qui rêvent d’avoir des bons produits sains et pratiques dans leur cuisine”, précise Aurélie Carrillo. Les deux jeunes femmes s’inscrivent aussi dans une démarche écologique, de zéro déchets avec des contenants en verre et réutilisables. 

Projet de développement

La phase de commercialisation entamée depuis un an, commence à porter ses fruits : les recettes sont commercialisées dans de petites épiceries fines, principalement à Paris et les paniers sont expédiés dans toute la France. Mais la jeune entreprise vise la clientèle de toutes les grandes métropoles, notamment Bordeaux, Poitiers. Le réseau de distribution est en cours de construction et la jeune entreprise lance actuellement un appel de fonds.

D’ici, la fin de cette année, nous souhaiterions monter trois ateliers de transformation où les jardiniers vont pouvoir apporter leurs produits à l’atelier. “Un se trouvera forcément en Nouvelle-Aquitaine, sans doute en Dordogne, un demeurera à Paris, même si nous sommes trop à l’étroit dans l’actuel, un troisième s’installera autour d’une grande métropole”, détaille la co-fondatrice. Le Jardin est la recette s’inscrit dans une démarche sociale et solidaire et dans une démarche d’ouverture. “A terme, nous souhaitons que les clients puissent visiter nos unités et participer à des ateliers autour des plantes sauvages ou médicinales, qui est mon domaine de formation et de prédilection. Nous avons mille et une idées pour développer notre beau projet. Le plus beau, serait de créer un label valorisant les produits du jardin, d’ici un ou deux ans”. 

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Dordogne À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles