Conseil des Sages, symbole de démocratie participative


24 sages siègent désormais au Conseil des Sages de la ville de Cenon, une instance consultative destinée à construire une réflexion commune autour de sujets locaux.

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François EgronAqui.fr

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François Egron

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 02/12/2021 PAR Margaux Renaut

La Ville de Cenon a officiellement lancé, ce mardi 30 novembre, le Conseil des Sages, une instance consultative, sans pouvoir décisionnel, mais qui a vocation à nourrir les réflexions au sein du processus de construction des politiques publiques de la ville. L’idée est donc de pouvoir s’appuyer sur l’expérience de seniors et de disposer de regards avisés sur des sujets dans l’intérêt général du territoire.

Ce sont 24 “sages” qui ont été choisis pour devenir membres de ce Conseil des Sages, « parmi une soixantaine de candidatures » indique Mathieu Lamy responsable du pôle proximité, démocratie locale et citoyenneté de la ville de Cenon. Douze hommes et douze femmes, attentivement sélectionnés en respectant une parfaite parité, mais aussi dans l’objectif qu’ils soient « représentatifs de tous les quartiers et toutes les origines de la ville » affirme Mathieu Lamy. Des membres qui ont plus de 58 ans et qui pour la plupart, habitent à Cenon depuis plus de 25 ans, avec des parcours professionnels et personnels divers et variés, mais surtout désireux de s’impliquer dans la vie locale.

C’est le cas d’Éliane Barthélémy, cenonnaise depuis 50 ans et membre du conseil, pour qui candidater était « une évidence » surtout à « un moment opportun, où globalement, nous sommes en manque de démocratie ». « Ce Conseil des Sages va nous permettre de nous sortir de notre petit monde et de démarrer une véritable réflexion collective » affirme-t-elle avec enthousiasme, « parce qu’il n’y pas de raisons que la parole ne soit pas partagée, surtout lorsque l’on a des choses à dire ! ».

Une instance consultative qui a effectivement pour objectif de nourrir les réflexions municipales, mais surtout qui constitue selon Jean-Francois Egron, maire de Cenon, « la première étape de la démocratie participative ». « Le Conseil des Sages devrait permettre de prendre du recul, mais surtout d’apporter une vision sur la ville et son futur » explique-t-il, « cela doit être un lieu de débat où tout le monde peut s’exprimer dans le respect de l’autre ».

Lien social et reflexion collective 


Pour l’année 2022, trois grandes thématiques ont été établies et proposées aux membres du conseil lors de cette séance d’installation. La première concerne la vision et le regard que posent les membres du Conseil sur la ville de Cenon, « une vision qui devrait, selon le maire de Cenon, enrichir celle des élus ». La deuxième, concerne les grands projets et réalisations imaginées pour la ville et la dernière, la création d’un programme touristique et patrimonial à Cenon.

En plus des sujets proposés, les membres du Conseil sont vivement invités à proposer d’autres axes de réflexion, « à condition qu’ils soient partagés par la majorité » précise Mathieu Lamy. Après une rapide présentation de chacun des membres, l’objectif étant aussi de créer du lien social, place à l’organisation.
Un rendez-vous tous les mois, le premier est fixé au mercredi 19 janvier, « sans pression » affirme Jean-Francois Egron, « nous pouvons nous adapter et rediscuter des modalités ». Le maire de Cenon, « ravi » d’inaugurer ce Conseil des Sages, s’est dit « très attaché à cette instance, dont les membres sont l’histoire de Cenon, mais surtout qui sauront éclairer et enrichir la collectivité ».

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Cenon / Gironde À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles