Cap sciences, c’est toujours (et de plus en plus) un succès


Ardfern

Cap sciences, c'est toujours (et de plus en plus) un succès

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min

Publication PUBLIÉ LE 09/11/2017 PAR Solène MÉRIC

Pas peu fière de son succès lors des dernières vacances de la Toussaint, la structure qui promeut la culture scientifique auprès des grands et des petits communique sur ces chiffres de fréquentation. Carton plein au Hangar 20 mais aussi dans ces antennes de Côté sciences à Mérignac, et Cap Archéo à Pessac : 15 937 visiteurs ont en effet été accueillis. Des vacances d’automne, qui enregistrent une hausse de fréquentation pour la 3ème année consécutive passant, sur la même période de 9027 visiteurs en 2015 , puis 11 988 en 2016. Avec près de 16000 personnes accueillies cette, la marche passée est encore plus haute avec 14 688 visiteurs individuels et 1249 en visites de groupe.
La clef du succès selon l’équipe dirigeante : « la diversité des actions proposées pendant ces vacances ». Pas moins de 4 expositions (dont une à Coté sciences), le fab lab de cap sciences (le 127°), 4 catégorie d’atelier et les stages à Cap Archéo. Du côté des expos, «  « Luminopolis » (8 348 visiteurs ndlr) confirme le goût du public pour les propositions de médiation en résonance avec les grandes tendances de notre époque et les formes d’exposition innovantes et actuelles, comme ici la visite de l’exposition en mode « escape-game » », analyse la structure. Les ateliers ont également été particulièrement convoités avec un taux de remplissage moyen de 91% des séances sur réservation.
Autre « leçon » tirée de ce succès : l’ouverture de Cap sciences à des acteurs locaux, notamment icic avec le Musée Repay et l’interface Dipongo, est une piste à continuer d’explorer qui permet « de proposer une offre riche et variée tout en inscrivant le centre de sciences comme un lieu de culture foisonnant. », se satisfait l’équipe.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles