Campagne de prévention des accidents sur les réseaux travaux


La traversée des voies de tram et le partage de l'espace sur les voies de bus et de tram, 2 situations les plus accidentogènes sur le réseau. En prévention de ces risques KBM communique

Tramway vélos pietons. La traversée des voies de tram et le partage de l'espace sur les voies de bus et de tram sont 2 des situations les plus accidentogènes sur le réseau.Aqui.fr

Tramway vélos pietons. La traversée des voies de tram et le partage de l'espace sur les voies de bus et de tram sont 2 des situations les plus accidentogènes sur le réseau.

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 20/10/2021 PAR Solène MÉRIC

Kéolis Bordeaux Métropole (KBM) a enregistré 110 accidents impliquant un véhicule, un vélo, ou un piéton avec le tram de janvier à août 2021. Entre 2018 et 2020, 191 collisions entre le tram et des usagers des modes doux ont eu lieu sur le réseau TBM. Dont plusieurs ayant causé des blessés graves (14 personnes) et 5 décès. Si le nombre d’accidents reste stable (hors contexte de confinement sanitaire), la sécurité est évidemment un enjeu primordial pour le transporteur, face, qui plus est, à une croissance exponentielle des modes de déplacements « doux ». Alors si KBM agit en interne pour maintenir un niveau de sécurité optimum, elle lance aussi cette semaine une vaste campagne de communication visant à sensibiliser le grand public sur les comportements à avoir ou pas, pour ne pas risquer de se mettre en danger : “Ne jouez pas avec votre sécurité!”

Sans aller jusqu’à la collision, 4,1 freinages d’urgence sont pratiqués en moyenne chaque jour par les conducteurs de tramway pour éviter des piétons, cyclistes ou automobilistes présents sur les voies. Le danger est donc bien réél, sans compter le stress d’une attention permanente des conducteurs, et les éventuels dommages causés aux voyageurs lors de ces coups de frein pour le moins brutaux. D’ailleurs quiconque ayant déjà régulièrement voyagé à bord d’un tram, sait ce qu’il en est…

Si les conducteurs bénéficient régulièrement de formations et perfectionnement en matière de prévention des accidents, rien ne peut garantir le « zéro accident ». L’attention doit aussi être celle des habitants lorsqu’ils sont piétons, cyclistes ou automobilistes. Un indispensable mémo que KBM veut rappeler à tous, notamment, lors la traversée des voies de tram et lors de l’utilisation partagée de l’espace sur les voies de bus et de tram. Deux situations “à risque” que Bordeaux Métropole et Kéolis Bordeaux Métropole mettent en scène à compter de cette semaine dans une campagne de communication aux multiples facettes.

Game over

Ces règles de prudence, c’est par le biais de visuels rappelant les consoles de jeu vidéo de notre adolescence, qu’elles sont rappelés aux habitants de Bordeaux Métropole. Si à l’époque on pouvait lire sur nos écrans « même joueur joue encore », le but de cette campagne est bien de rappeler à l’inverse que dans la « vraie vie » diraient certains, ou,  « IRL, in real life » diraient d’autres, il n’y a évidemment pas de deuxième ni de troisième vie. Pas de points bonus non plus, permettant de résister sans dommage à une collusion avec un tram ou un bus. « Game over » dit la campagne, qui tient à rappeler l’évidence “Vous n’avez qu’une vie! Prenez-en soin”. Visant à toucher un large public, elle se déploie autour d’un affichage sur le réseau tram et bus, en agences et chez les partenaires de KBM.

Visuels de la campagne de prévention face aux accidents sur le réseau TBM, Ne jouez pas avec votre sécuritéKBM

Visuels de la campagne de prévention face aux accidents sur le réseau TBM, Ne jouez pas avec votre sécurité

Mais en complément de cette campagne d’affichage, KBM propose durant 3 jours des séances d’animations et d’information sur ce thème de la sécurité. Là encore, l’objectif est de faire prendre conscience des risques, en présence notamment de conducteurs, pouvant témoigner de leur expérience derrière le volant. Précisément, les rendez-vous sont donnés le 21 octobre place de la Victoire, le 22 octobre place Stalingrad et le 23 octobre aux Quinconces devant l’agence TBM.  De nombreuses thématiques y seront abordées , de la réglementation à l’impact environnemental, en passant par les risques ou la circulation avec les autres, évidemment.


Des “ateliers pratiques”
A cette occasion, le public pourra notamment, grâce à la mise à disposition d’un bus, s’installer à la place d’un conducteur ou d’une conductrice, afin de visualiser et de prendre conscience des angles morts à l’avant, sur les côtés, et à l’arrière, alors que des mannequins représentants des cyclistes seront positionnés tout autour du véhicule. Autre atelier « pratique » : tester ses réflexes et apprendre à se déplacer en toute sécurité sur le V-TROTT by Mwhee, premier simulateur virtuel de trottinette électrique en Europe. Derrière son aspect ludique, la vocation de cet outil est de sensibiliser le plus grand nombre de personnes à prendre en main d’une manière sécurisée ce nouveau mode de déplacement, dans un environnement virtuel proche du réel.

Des rencontres qui seront aussi sans doute l’occasion d’échanger sur les différentes expérimentations mises en œuvre depuis 2018 par TBM pour au quotidien alerter et aider à la vigilance des passants quant à l’arrivée d’une rame. Parmi elle, une nouvelle traversée de voies a été réalisée à proximité de la station Cours du Médoc, zone de particulière vigilance pour les conducteurs. Sa particularité : elle est fluorescente la nuit. Comme toute expérimentation, son impact sera évalué d’ici quelques mois.

Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Bordeaux Métropole / Gironde À lire ! MOBILITÉS > Nos derniers articles