Inauguration de la Maison de Santé Marie Galène en présence de la ministre Michèle Delaunay.


Aqui.fr - Tous droits réservés.
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 08/03/2013 PAR Laura Jarry

“Inaugurer une structure, c’est toujours saluer un combat”, Michèle Delaunay.

Delaunay viste la Maison de Santé Marie Galène.

Cette inauguration était surtout une occasion supplémentaire pour la ministre Michèle Delaunay et la directrice de la Maison de Santé Marie Galène de se rencontrer, cette dernière avouant d’ailleurs ne jamais avoir oublié “la qualité des échanges qu'[elles ont] eu sur la fin de vie”.
Le travail fut long et fastidieux, mais après deux ans de travaux et plus de 130 réunions de chantiers, l’établissement est capable maintenant de proposer 73 lits et places. Pierre Lothaire, maire-adjoint du quartier de Caudéran, après avoir formulé les regrets d’Alain Juppé de ne pas avoir finalement pu être là, remerciera d’ailleurs la direction d’avoir su “allier gentillesse et patience avec les riverains” souvent mécontents des désagréments causés par les travaux. La Maison de Santé est aujourd’hui terminée et se pare donc d’une nouvelle extension, pour un bâtiment de 1.712 m².

Faire ce que l’on peut et plus encore.Cette devise des lieux, mise en exergue par Pierre Lothaire, s’applique à son futur. Par exemple avec, encore à l’état de projet, la “mise en place d’un jardin thérapeutique en partenariat avec le lycée de Blanquefort” qui enthousiasme beaucoup Michelle Rustichelli, souhaitant l’ajouter aux espaces thérapeutiques déjà mis en place.
Si Michèle Delaunay relève que l’ancien nom des lieux, la Maison du Calvaire, était peu adéquat, elle sait l’attachement du nouveau à proposer “un accueil dans le meilleur cadre, avec tous ces éléments qui font, malgré toutes les difficultés, que le bonheur, même fugitif, doit être magnifié”. Lors de la visite, elle s’est même souvenue de sa visite de l’unité de Rueil-Malmaison, où l'”émotion du président Hollande était extrêmement frappante”. Ainsi, la ministre tenait “au nom de mon gouvernement, et particulièrement en ce jour, à rendre hommage aux équipes”, elle-même “admirative et parfois surprise, parce que la reconnaissance par le salaire n’est pas toujours à la hauteur de leur travail”.

L’aide du Rotary Bordeaux-Ouest: le club présidé par Jean-Luc Muratet séduit par le projet porté par la Maison de Santé Marie Galène a participé à hauteur de 4.000 euros à son financement,

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
On en parle ! Gironde À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles