ARCHIBAL, le festival des étudiants en architecture renaît


Jean-Marie Laugery

ARCHIBAL, le festival des étudiants en architecture renaît

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min

Publication PUBLIÉ LE 07/11/2017 PAR Alizé Boissin

Depuis la dernière édition en 2011 intitulée « Black Out » le festival des étudiants de l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux a la gueule de bois. « Gueule de Bois » justement, c’est le thème choisi pour l’édition 2018 de ce festival organisé par une nouvelle association indépendante d’étudiants, Cmd+O, en master 2 de l’Ecole d’Architecture. Engagée dans la vie associative de leur école, l’association Cmd+O espère relancer ARCHIBAL.
Créé dans les années 70, le bal des étudiants en architecture surnommé « ARCHIBAL » a pris de l’envergure et est devenu un évènement incontournable de la vie étudiante bordelaise. Selon Léa, membre de la nouvelle association Cmd+O, la dernière édition en 2011 comptait 4500 personnes. Pourtant depuis, ARCHIBAL s’est endormi. Heureusement, le réveil sonnera en 2018. D’abord autour d’un concours organisé en janvier. Les étudiants, accompagnés de l’association et de professeurs, auront une semaine pour proposer des installations sur le thème du bois. Un jury composé de jeunes architectes de Bordeaux élira les meilleures propositions. Des idées qui ne resteront pas de simples maquettes puisque l’objectif est de les construire à l’aide de bénévoles pour la journée du festival ARCHIBAL le 26 mai prochain. Des chantiers collaboratifs « ouverts à tous de 7 à 77 ans » ; un bon moyen d’en apprendre plus sur ce matériau noble et sur les techniques de construction. 
Il faudra attendre le 26 mai, jour du festival, pour découvrir les œuvres finales. Une journée entièrement dédié à l’architecture et au design où les plus curieux pourront venir assister à des conférences ou à des expositions d’architectes tant confirmé qu’en devenir. Pour clôturer cette édition, ARCHIBAL suivra les éditions précédentes avec des concerts de groupes locaux sur deux scènes différentes. La cuite est finie, place à la fête. 

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles