Après Bordeaux, Max à table s’étend


D.R

Après Bordeaux, Max à table s'étend

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min

Publication PUBLIÉ LE 26/12/2017 PAR Claude-Hélène Yvard

Plus de trois ans après son lancement, dans le quartier saint Pierre à Bordeaux, le premier restaurant connecté souhaite étendre son réseau au delà des frontières bordelaises. L’enseigne Max à Table  mêle restauration rapide et tables intelligentes. Les utilisateurs peuvent, depuis leur table interactive : consulter le menu, composer leur burger, passer commande et même payer. Des jeux interactifs et collaboratifs pour petits et grands sont proposés pour transformer le temps d’attente en divertissement. Les produits sont frais, fait maison, cuisinés sur place et il est possible de manger sans gluten. En trois ans, cinq personnes ont été embauchées
Le concept rencontre du succès. Pour l’exercice 2016-2017, le restaurant enregistre pas moins de 2200 couverts par mois avec un ticket moyen à 15 euros. Aujourd’hui, son créateur Matthias Cadet nourrit des ambitions nationales et souhaite exporter son concept dans d’autres villes françaises, principalement dans l’Ouest de la France et ainsi fédérer de nombreux ambassadeurs y compris à l’international. 


Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle !
À lire ! MÉTROPOLE > Nos derniers articles