Alain Rousset à Pessac: “le fonctionnement c’est des lycées, des trains qui roulent…”


Aqui.fr

Alain Rousset à Pessac: "le fonctionnement c'est des lycées, des trains qui roulent..."

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 28/11/2015 PAR Emmanuelle Diaz

C’est donc par un appel à se mobiliser encore et toujours contre la Droite -et plus particulièrement en cette période post-attentats où ses arguments sécuritaires risquent de séduire nombre d’électeurs-, qu’Alain Rousset a débuté cette rencontre sur ses anciennes terres pessacaises. Face à un FN qui lui « mange des voix » et à une candidate LR qui « monte vite », la dernière ligne droite avant le premier tour s’annonce plus agitée que ne le laissaient, il y a peu, présumer les sondages. Principale adversaire du Président sortant, Virginie Calmels est, bien sûr, la première à en essuyer les critiques. A commencer par son « business plan » et son objectif de consacrer 60% du budget de la Région àl’investissement (contre 40%, aujourd’hui).

Une “façon sectaire de faire de la politique”Un point sur lequel Alain Rousset a souhaité revenir, précisant que le fonctionnement de la Région (60% du budget actuellement), c’est avant tout « des lycées, des trains qui roulent, des chômeurs qui sont formés et des actions en faveur des associations et des droits des femmes ». Un choix politique qu’il assume dénonçant, à son tour, le risque, si elle est élue, de voir détruit par une façon archaïque et sectaire de faire de la politique, tout ce qui fait (notre) modèle social.

Autre sujet d’inquiétude du candidat socialiste : la montée du Front National, attisée par les récents événements. Face à ce constat, le Président sortant se pose en médiateur, repoussant la haine et précisant que les premières victimes du terrorisme, ce sont les musulmans. Il se veut cependant intraitable avec les terroristes et notant au passage que, beaucoup ayant commencé comme simples petits délinquants, il faut remettre de l’ordre dans les cités. Une action qui passe par la lutte contre l’échec scolaire, notamment grâce à des étudiants en Master qui pourraient aider des jeunes en difficulté et la présence d’une police de proximité dans les banlieues et cités afin d’enrayer les trafics. La priorité étant de remettre en route l’ascenseur social.

Alain Rousset

Un bilan et de grands projetsRappelant que l’Aquitaine est parvenue, sous la gestion socialiste, à devenir une des premières Régions de France en matière d’attractivité, de création d’emploi industriel, d’universités ou encore de technologie, il entrevoit pour elle de grands projets :

-l’espace (domaine dans lequel la Région est déjà partie prenante)
-le cerveau et la santé (inauguration l’an prochain du Neuro-Campus financé par la Région)

Parallèlement, la création de Maisons de Santé afin d’assurer des « permanences » en milieu rural et l’installation de la fibre optique sur tout le territoire pour permettre à des médecins de traiter leurs patients en liaison avec un spécialiste du milieu hospitalier, fait partie des avancées souhaitées.

-l’océan (avec plus de 700 km de côtes, la future grande Région pourrait puiser dans le domaine maritime les éléments nécessaires à de nouveaux médicaments, l’énergie hydrolienne, des ressources halieutiques avec les fermes marines et un développement du tourisme)

La transition énergétique est également à l’ordre du jour avec l’inauguration future à Cestas de la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe.

Quant à la formation professionnelle, elle n’est pas en reste avec le projet d’extension à la grande Région, du Service Public Numérique de l’Emploi créé par l’Aquitaine et la société Jobijoba ; un outil mis au service de tous les apprentis, demandeurs d’emploi en formation et élèves de l’enseignement professionnel afin de les aider à trouver du travail.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Gironde À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles