A Niort, le monde de l’assurance en plein virage digital


Niort accueille les 5 et 6 octobre, le premier salon de l’innovation numérique, de l’insurtech et du risque, le INNN.

Alexandre Jeanney, directeur du programme French InsurtechSelection Day

Alexandre Jeanney, directeur du programme French Insurtech

Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 30/09/2022 PAR Cyrille Pitois

Niort, la capitale des mutuelles concentre près de 13 000 emplois autour de l’assurance et des activités financières et héberge les sièges de plusieurs acteurs majeurs de l’assurance française depuis des décennies. Une filière implantée dans la douceur d’une ville de province, mais qui se retrouve bousculée par l’avènement du digital. Les start-ups y ont trouvé du grain à moudre, même si elles ne s’aventurent pas dans le champ de la gestion du risque. Pour évoquer cette tempête numérique et ses effets sur les métiers, Niort accueille le INNN, premier Salon de l’innovation numérique, de l’insurtech et du risque.

Voilà six ans que les élus de l’agglomération niortaise, les patrons des mutuelles ont commencé à détecter la tempête qui se profilait après des années de croissance tranquille. « Conscients que la profession allait se faire bousculer par les acteurs numériques, ils se sont posés la question de savoir à quel niveau serait l’onde de choc, » retrace Alexandre Jeanney, directeur du programme French Insurtech.

Plutôt que de se contenter du rôle d’observateur, les Niortais se sont organisés pour garder la main et se mettre au travail avec les nouveaux acteurs qui apparaissent dans le milieu. En 2017 et 2018  ils lancent le premier accélérateur dédié à l’insurtech, suivi en 2011, d’un accélérateur de start-ups avec aussi une démarche de formation, d’acculturation et même d’expérimentation. « 450 start-ups ont candidaté pour intégrer notre accélérateur, » rappelle Alexandre Jeanney.

Un développement hyper spécialisé au rayonnement international

Avec la manifestation qui débute mercredi prochain, Niort veut franchir une marche supplémentaire. « L’idée est de donner un rayonnement national voire international à nos efforts de développement hyper-spécialisés. » Un millier d’experts sont inscrits aux travaux des deux journées, 85 start-ups et une centaine de dirigeants des grandes enseignes de la filière sont aussi attendus pour dialoguer sur les sujets d’actualité du métier. Sans compter quelques fonds d’investissement très impliqués dans le secteur comme BlackFin.

De quoi poser des jalons forts pour transformer Niort en capitale française de l’insurtech. « C’est important de combattre l’idée préconçue que les nouveaux modèles numériques viendraient concurrencer les assureurs historiques. Sur les 290 entreprises de l’insurtech actives aujourd’hui en France, 90% travaillent au service des grands groupes d’assurance. Elles viennent les accompagner en apportant des services complémentaires. Mais elles investissent pas ou peu le métier du portage du risque, » précise Alexandre Jeanney.  

Des nouveaux métiers qui attirent trop peu

Un secteur qui cherche aussi ses compétences pour demain. « Les data scientists et data analystes sont aujourd’hui les piliers des acteurs traditionnels de l’assurance. Les entreprises disposent de montagnes de données sur leurs assurés mais ne parviennent pas encore à les traiter suffisamment. Le recrutement est aujourd’hui un gros enjeu pour les entreprises, sur des métiers qui attirent peu alors qu’ils sont passionnants. »

Et les perspectives ne sont pas figées : « Demain il faudra peut-être des experts du métavers pour gérer nos agences dans le métavers. On ne sait pas encore où on va, » anticipe Alexandre Jeanney. Dans l’immédiat, le monde de l’assurance est plutôt en avance sur les nouvelles modalités de travail. Certaines mutuelles ont déjà acté jusqu’à quatre jours de télétravail par semaine. « Un candidat qui est capable d’apporter des compétences sur la blockchain ou la deeptech, c’est lui qui choisit où il veut vivre ! »

  

Obtenir un badge visiteur gratuit ici

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On en parle ! Niort / Deux-Sèvres À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles