Festival Fugue en Pays Jazz: le rendez-vous de tous les jazz à Seignosse et Capbreton


Toshi Sakurai
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 3 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 28/07/2014 PAR Mathieu Presseq

Coup d’envoi le jeudi 21 août à l’église Saint-Nicolas de Capbreton pour un concert gratuit de l’Orchestre Symphonique du Sud-Ouest sous la direction de son créateur et chef d’orchestre Bernard Salles. En prélude au jazz, il sera ici question de musique classique, avec un hommage aux grands compositeurs italiens : de Vivaldi, Rossini, Dall’Abaco et Bottesini à Nino Rota. Place au jazz dès le lendemain, au loft culturel Les Bourdaines de Seignosse. Des concerts « off » gratuits ouvrent chaque soirée.

Le violoniste Jean-Luc Ponty donnera un concert en compagnie de Stanley Clarke et Biréli Lagrène au loft culturel Les Bourdaines de Seignosse le vendredi 22 août 2014.La crème du jazz fusionLe vendredi 22 août, le pianiste lyonnais Franck Avitabile, parrainé à ses débuts par un certain Michel Pettrucciani, brouillera les pistes entre jazz et musique classique. Autant inspiré par Bach et Debussy que Bill Evans, il s’inscrit dans le sillage d’un Brad Mehldau. En deuxième partie de soirée, un trio composé du bassiste Stanley Clarke, du violoniste Jean-Luc Ponty et du guitariste Biréli Lagrène. Un événement à ne manquer sous aucun prétexte pour les amateurs de jazz fusion ! (ce style musical bigarré mélangeant des éléments de jazz, rock et funk).

On ne présente plus Stanley Clarke, l’un des géants de la basse depuis déjà plus de quatre décennies, qui s’illustre aussi bien à la basse électrique qu’à la contrebasse. Initié en 1991 sous le nom Festival des contrebasses avant d’être rebaptisé Fugue en Pays Jazz, le festival a toujours mis cet instrument à l’honneur. Virtuose du violon électrique, Jean-Luc Ponty est connu pour avoir été le complice de Frank Zappa et pour avoir fait partie du Mahavishnu Orchestra de John McLaughlin. Clarke et Ponty se connaissent bien : ils ont collaboré ensemble à moult occasions, que ce soit dans le supergroupe Return To Forever mené par Chick Corea, en trio avec le guitariste flamenco Al Di Meola sur l’album « The Rite of Strings » ou avec le banjoïste Béla Fleck dans « Trio! ». Quant à Biréli Lagrène, plus célèbre en tant que guitariste de jazz manouche, il n’est pas étranger lui non plus à la fusion. On se rappellera sa participation remarquée au « Spaces Revisited » de Larry Coryell avec Billy Cobham et Richard Bona. Si Clarke, Ponty et Lagrène se sont déjà produits à trois, ils ne donneront qu’un seul concert ensemble en 2014 et ce sera à Seignosse ! A vos agendas.

Le pianiste jamaïcain Monty Alexandera se produira au loft culturel Les Bourdaines de Seignosse le samedi 23 août 2014.Cap sur la JamaïqueLe samedi 23 août, le jazz français sera à l’honneur avec deux de ses représentants les plus respectés et demandés : le pianiste Jacky Terrasson et le trompettiste Stéphane Belmondo viendront jouer en duo. Une configuration intimiste pour le moins inhabituelle. Le premier a remporté le prestigieux concours international de piano jazz Thelonious Monk en 1993 et a accompagné Betty Carter, Abbey Lincoln ou Dee Dee Bridgewater. Le second est à l’aise dans tous les registres,qu’il revisite les géants de la soul Stevie Wonder et Donny Hathaway, qu’il donne la réplique au chanteur brésilien Milton Nascimento avec son frère Lionel ou qu’il donne dans le hard bop le plus pur. Puis le légendaire pianiste Monty Alexander nous emmènera du côté de sa Jamaïque natale avec ce mélange si réussi entre jazz et reggae dont lui seul détient la recette. Pour le CV, il a joué avec Duke Ellington, Count Basie, Dizzy Gillepsie ou encore Sonny Rollins, excusez du peu.

Enfin, concert de clôture gratuit le dimanche 24 août avec la « fête du jazz » sur la Place de l’Hôtel-de-Ville à Capbreton, réunissant de grandes stars internationales et de nombreux invités surprise. Mais Fugue en Pays Jazz, ce sont aussi des apéros swing gratuits en fin de matinée sur cette même place du 21 au 23 août, pour faire la lumière sur les talents locaux. Et encore une exposition scénographique JazzBox du 12 au 24 août, des ateliers de mini-contrebasse pour initier les plus jeunes et un stage international de contrebasse classique et jazz. De quoi swinguer tout l’été.

Plus d’informations sur le site officiel de la Ville de Capbreton.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Landes À lire ! SPÉCIAL > Nos derniers articles