Expogrow à Irun : un salon franco-basque qui ne manque pas d’herbe


DR
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 06/08/2014 PAR Mathieu Presseq

Expogrow est “bien plus qu’une foire du chanvre”, vante le slogan. A seulement quelques 200 mètres de la frontière française, cette foire cannabique qui a attiré 13.000 visiteurs en 2013 souhaite une fois de plus associer dans un même lieu les affaires et les loisirs. Au total, 5.000m² de halls dédiés à la vente de cette drogue dite douce, dont la consommation est légale en Espagne mais interdite en France. 

Les nombreux stands de vente du salon Expogrow.Des débats autour de la légalisation du cannabisBanques de graines, growshops ou encore distributeurs de vaporisateurs feront le bonheur des amateurs de fumette. Mais il n’est pas seulement question de commerce. Ainsi, les différents modèles de normalisation et les expériences et politiques mises en œuvre, récemment, dans plusieurs pays et états seront abordés par des conférenciers lors du troisième Forum Social International, dont certains activistes politiques notoires de la cause. Parmi eux, Marc Emery, jadis emprisonné aux États-Unis pour sa production de graines de cannabis et récemment remis en liberté, et son épouse Jodie Emery mais aussi Teresa Laespada et Joan Collon, deux experts espagnols en drogues et dépendance.

Expogrow c'est aussi une série de concerts, principalement reggae.Une programmation musicale forcément… plananteExpogrow c’est aussi 7.000m² en plein air et en entrée libre, avec un baby-foot grandeur nature, une planche de surf mécanique, une piste de karts, des stands de restauration. Et un chapiteau de cirque où se tiendront des concerts mais aussi d’autres activités telles que cirque, arts de la rue, cabaret, magie ou encore théâtre. Sans surprise, la programmation musicale fera la part belle au reggae. Macka B, star du dancehall et activiste britannique, fera office de tête d’affiche. Titre phare de son répertoire, Medical marihuana card est un hymne en faveur de la légalisation du cannabis médical. Au programme aussi, le groupe reggae roots français français Naâman (révélation de l’année 2013 aux Victoires du Reggae), le ska d’Alamedadosoulna mais aussi les rappeurs de Málaga, Little Pepe et Gordo Master, le flamenco métissé de Lenacay ou encore le rock d’Uge.

Tarifs et informations sur le site officiel de l’événement

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Pyrénées-Atlantiques À lire ! SOCIÉTÉ > Nos derniers articles