1214 vins médaillés au Concours des Vins d’Aquitaine


aqui.fr
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 12/05/2012 PAR Joël AUBERT

Bernard Artigue, président de la Chambre d’agriculture de la Gironde, avait raison de rappeler dans son mot d’accueil la “notoriété” de ce Concours où les viticulteurs proposent leurs échantillons à la dégustation avec l’espoir de décrocher une médaille. Un sésame synonyme de commercialisation active, en particulier sur certains marchés à l’export où la renommée du Concours bordelais est bien établie. C’est le cas notamment du Japon ou de l’Allemagne mais aussi du marché français où la perplexité du consommateur est souvent la règle dans les rayons de la grande distribution.

385 en or
A cet égard, les résultats de ce concours 2012 confirment le soin que les jurés – quatre par tables de dégustation – ont pris d’accomplir leur mission avec le plus grand sérieux.  Par exemple, autour d’une oenologue présidente, d’un viticulteur, d’un journaliste, d’un amateur, le jugement prend forme au gré des dégustations individuelles et de la confrontation finale des notes dont on n’est pas surpris qu’elles sont souvent concordantes. Le palmarès retiendra que 385 vins ont décroché l’or, 513 l’argent et 316 le bronze. Une sélection sans concession qui, ici et là, suscitera des déceptions mais représente une garantie pour le consommateur. Initiative inédite et que l’on ne manquera pas de tester lors de la fête du vin qui cette année aura lieu du 28 juin au 1° juillet à Bordeaux: le Concours jouera, à sa façon, les prolongations en proposant un voyage sensoriel hors du genre habituel de la dégustation: une dégustation à l’aveugle mais pas du tout comme celles que l’on connaît…Elle aura lieu dans le noir absolu, un lieu qui ne pouvait que s’appeler que le “Dark Lab”; le dégustateur d’un jour étant conduit vers le précieux breuvage par un aveugle. Attendons juste d’en savoir un peu plus pour oser entrer dans ce royaume exclusif de l’odorat et des papilles. (www.concours-de-bordeaux.com)

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
On en parle ! À lire ! SPÉCIAL > Nos derniers articles