Pour la région Nouvelle-Aquitaine et SNCF cet été le temps sera au TER


Anna Bonnemasou Carrere
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 01/07/2019 PAR Anna Bonnemasou

La région Nouvelle-Aquitaine a conclu, le 1° janvier 2019, un nouvel accord avec SNCF Mobilité. Suite à cette ratification et l’approche de l’été, la société ferroviaire a souhaité faire le point sur la programmation de ses locomotives pour la saison estivale 2019. Avec, à l’heure actuelle, 21 000 abonnés les trains aquitains ont le vent en poupe et ce n’est pas prêt de s’arrêter. “L’objectif est d’aller chercher un quart de client de plus” annonce Philippe Bru directeur régional de SNCF mobilité Nouvelle-Aquitaine.

Renouvellement et innovations pour l’été de la SNCF

La stratégie adoptée suit deux axes: renouvellement et innovations. Le renouvellement, tout d’abord, de nombreux forfaits TER spécial été, tels que le Passau Vert ou le Pass Océan, qui permettent de changer d’horizon à moins trente euros. Les innovations ensuite, et elles sont nombreuses. De nouvelles désertes sont expérimentées depuis le 2 janvier, à destination de Sarlat dans le Périgord, ville d’Étienne de la Boétie, ou encore de Royan pour le festival “Un Violon sur le sable”, pour prendre le train de la culture. Mais en ce début d’été et cette fin de canicule, ce sont les rails qui mènent à la plage qui attirent le plus. Et cela la SNCF l’a bien compris, et souhaite “faire des TER un laboratoire pour voir comment faciliter la vie de ses clients” explique Philippe Bru. Pour ce faire se sont plusieurs nouveautés et transformations qui ont été mises en place. Tout d’abord un Train des plages a été instauré en partenariat avec la région Pays de la Loire, et desservira plusieurs arrêts en direction des Sables d’Olonne. Ensuite se sont des aménagements, sur les lignes à succès Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Arcachon, qui permettront aux voyageurs d’embarquer avec leur vélo du 7 juillet au 1 septembre. Autre nouveauté notable le système “garantie fiabilité”, destiné aux abonnés annuels. Ce service permettra aux voyageurs d’être dédommagés dans les cas où leurs trains seraient retardés de plus de quinze minutes ou annulés plus de huit fois dans le mois. Une nouveauté qui marque la volonté des services de la SNFC d’en finir avec ce bruit de fond incessant sur les retards et le manque de fiabilité de leur train.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles