Municipales 2014 : A Périgueux, Antoine Audi investi par l’UMP


Antoine Audi
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 12/10/2013 PAR Claude-Hélène Yvard

A presque 56 ans, Antoine Audi, actuellement secrétaire général de Capgemini, est le candidat officiel de l’UMP à Périgueux pour les prochaines municipales. Quasi inconnu des Périgourdins, Antoine Audi se défend d’être un parachuté. “Je suis natif de la Périgueux, j’y ai fait mes études. Mes deux filles sont nées ici. Et Actuellement, je partage ma semaine entre Paris pour mon activité professionnelle et cette ville que j’affectionne.” Il fut instituteur à Ribérac, collaborateur du ministre des Sports, directeur du centre du XV de France à Marcoussis et secrétaire général chez Capgemini. En politique, il n’est pas tout à fait un inconnu : il fut par le passé candidat aux municipales et cantonales de Ribérac, face à Bernard Cazeau. “Si je suis candidat aujourd’hui, c’est qu’on me l’a demandé. On est venu me chercher et j’ai pris le temps de la réflexion. Pour Périgueux, le candidat naturel de l’UMP aurait du être Philippe Cornet où il incarnait la voix de l’opposition. Si notre parti n’avait pas connu un tel drame début juin, je ne serais pas là.”
Antoine Audi aura face à lui une liste conduite par Jean-Paul Daudou, entré en dissidence de son parti, qui fait campagne depuis plus d’un an. L’actuel conseiller général de Périgueux centre persiste dans son idée de conduire sa propre liste. “Nous étions concurrents pour l’investiture. La commission nationale a fait son choix. Je regrette l’attitude de Jean-Paul et j’espère que la raison finira par l’emporter. Mais je ne ne veux pas me tromper d’adversaire. Mon adversaire, c’est le socialiste Michel Moyrand.” Car pour l’UMP, l’objectif est clair : il s’agit bien de reconquérir Périgueux. 

Une liste ouverteLa liste d’Antoine Audi est en cours de constitution. Le candidat promet une liste ouverte. “Elle rassemblera des personnes de la société civile, non adhérentes, et sans doute des centristes: les discussions sont bien avancées.” Elle sera présentée dans le courant du mois de janvier. Quant au programme, lui aussi, il est en cours d’élaboration avec ceux susceptibles de faire partie de la liste. Antoine Audi affiche son intention de “réveiller Périgueux”, qu’il trouve trop endormie et qui, selon lui, a perdu une part de son aura. Il souhaite s’engager pour aujourd’hui et les échéances à venir. “Mon programme sera centré sur l’économie et l’emploi. Le centre ville a perdu en quelques années bon nombre de commerces. Il faut que cette cité retrouve une dynamique, notamment par l’installation de nouvelles entreprises.” 

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Dordogne À lire ! POLITIQUE > Nos derniers articles