La compagnie Volotea ouvre sa deuxième base française à l’aéroport de Mérignac


credit ADBM_François Blasquez
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 30/10/2012 PAR Elise Lambert

“500 000 passagers ont déjà été transportés depuis le début de l’exploitation de Volotea en avril 2012 à l’aéroport Marco Polo de Venise”, indique Carlos Munoz, PDG et fondateur de la compagnie aérienne catalane. “L’objectif de Volotea est de développer des liaisons low-cost entre les grandes villes régionales européennes. C’est une compagnie de proximité. ” Ajoute Edo Friart, directeur du développement en France.

presentation base Volotea

Pascal Personne, directeur de l’aéroport de Bordeaux, Carlos Munoz PDG de Volotea et Edo Friart directeur du développement France de la compagnie lors de la présentation de la nouvelle base bordelaise.

Le premier vol reliant Venise à Bordeaux a été inauguré en avril 2012. Depuis, Volotea a installé sa première base française à l’aéroport de Nantes le 1er juin 2012 et compte installer sa deuxième base à  Bordeaux à partir du 28 mars 2013. Deux nouveaux boeings-717 de la flotte Volotea pourront venir “séjourner” à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac. A l’occasion de cet événement, plus de 20 000 billets d’avion au départ de Bordeaux seront mis en vente au prix de 29 euros l’aller simple.

Cet ancrage régional permet à la compagnie de développer treize lignes au départ de Bordeaux, vers la France, l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne. Lille, Strasbourg, Grenoble, Venise, Ajaccio, Bastia, Ibiza ou encore Munich feront parties des grandes villes desservies. 

“Il y avait une grande demande de trajets entre les grandes villes régionales européennes, sans passer par les capitales” explique Carlos Munoz, “Avec Volotea les vols sont directs, et permettent des économies de temps et d’argent aux passagers.”Rajoute-t-il. 

Une cinquantaine de recrutements lancée d’ici mars 2013“Le choix d’implantation à Bordeaux est aussi très bénéfique pour l’emploi” précise Pascal Personne, directeur de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac. En effet, une cinquantaine de recrutements va être lancée d’ici mars 2013 pour les personnels naviguants. Avec un niveau BAC, Ecole de tourisme, tout postulant devra détenir le CFS (Certificat Formation Sécurité) et avoir suivi une formation dédiée aux PNC (Personnal naviguant commercial). 

La compagnie aérienne emploie déjà 230 salariés, et a transporté plus de 500 000 passagers entre 54 villes européennes depuis sa mise en place en avril 2012. L’essor de la compagnie espagnole ne pourra qu’être profitable à l’économie locale.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Gironde À lire ! ÉCONOMIE > Nos derniers articles