Le goût de la tradition prôné par les Confréries Gourmandes du Sud-Ouest au Salon de l’Agriculture !


Lucie Ouine
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 1 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 26/05/2013 PAR Lucie Ouine

Créée en 1979, la Confrérie de la Truffe et du Foie Gras du Périgord rassemble acteurs de la filière d’hier et d’aujourd’hui mais aussi tous les fins gastronomes. Certes, la hiérarchie est bien présente mais elle n’enraye pas la fraternité qui unit les membres. Claude Brun, Grand Maître, nous explique les critères de nomination : « Les Maîtres sont tous issus de l’une ou l’autre des filières que nous représentons : producteurs, conserviers, transformateurs… ce qui n’est pas le cas des Chevaliers, parfois notables ou célèbres, qui renvoient à travers leur notoriété une bonne image de notre Confrérie ».

Saisonnalité et traçabilité des produitsDerrière une image traditionnelle se dévoilent des valeurs actuelles de terroir et de respect de l’environnement. L’importance est surtout donnée à la saisonnalité des produits et à leur traçabilité. En tant qu’ancien conservier de foie gras truffé du Périgord, Roger Crouzel, Vice-Maître, nous raconte : « l’appellation Indication Géographique Protégée en 2000 nous a permis une immense valorisation du produit à partir d’une démarche de qualité rigoureuse et exigeante ».

Les confréries ont une démarche à but non lucratif et ne font aucune publicité que ce soit. Cependant, l’image qu’elles diffusent engendre des retombées économiques non négligeables pour les filières, et ce depuis le XVIIIè siècle.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Dordogne À lire ! SAVEURS D'AQUI ! > Nos derniers articles