Le Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine de retour !


Après 3 ans d'absence, l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine reprend ses quartiers au Parc des Expositions de Bordeaux

Le Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine de retour à Bordeaux !Aqui.fr
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 5 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 13/05/2022 PAR Solène MÉRIC

Du 21 au 29 mai, c’est le grand retour du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine au Parc des Expositions de Bordeaux. Si l’événement a su offrir une forme de résistance au Covid 19 pour ses éditions 2020 et 2021 en prenant un format essentiellement digital, voilà déjà 3 ans que le monde agricole néo-aquitain était privé de sa fête avec le grand public. Un temps de convivialité, de gourmandise, et de rencontres pour communiquer sur la richesse et la variété de la production agricole régionale mais aussi échanger sur les enjeux et défis du secteur. Un Salon qui propose pour son retour une nouvelle configuration, tout en développant une dimension hybride grâce au renforcement d’Agriweb.tv.

Si le Salon de l’agriculture se tient encore et toujours à Bordeaux dans le cadre de la Foire internationale, un de ses défis 2022, c’est de réussir à être présent sur tout le territoire de Nouvelle-Aquitaine, insiste son Président Dominique Graciet. Pour ce faire, l’événement va prendre une forme « hybride », grâce à la retransmission sur Agriweb.tv de nombreux temps d’échanges et tables rondes organisés durant le Salon sur un espace « Forumagri » dédié, mais aussi en s’associant pleinement à l’opération « Chaussez vos bottes », du 14 au 29 mai, qui permet d’animer 75 événements sur tout le territoire régional. [Lire notre article sur Chaussez vos bottes]


Bovins et ovins
Autre nouveauté du Salon, l’amplification d’Aquitanima, le Salon de la génétique bovine. Désormais les races bovines de Nouvelle-Aquitaine seront à retrouver tout au long des 9 jours du Salon, et non plus seulement sur les 3 premiers jours, comme le voulait jusque-là la tradition. Un retour d’Aquitanima et des éleveurs qui sonne donc aussi le retour des concours de races et autres ventes aux enchères, organisés sur le ring central, et toujours très appréciés du public.

Cerise sur le gâteau d’Aquitanima, l’accueil en fin de manifestation, du Concours national de la race Bazadaise. Une première à Bordeaux ! Un événement pour cette race à viande au berceau girondin qui après avoir été presque oubliée tout une partie du 20ème siècle, compte désormais 3300 animaux dans le grand Sud Ouest, et quelques beaux succès au-delà de nos frontières ! Hormis les Bazadaise, les races Limousine, Blonde d’Aquitaine et Prim’holstein reprendront également leur défilés dans le ring du Hall 4 de l’agriculture. A leurs côté, 4 autres races invitées pour présentation : Charolaises, Parthenaise, Jersiaises et Salers. [Lire notre article sur Aquitanima]

La race Blonde d'Aquitaine font partie des 4 races en Concours sur le Salon de l'agriculture de Nouvelle-AquitaineAqui.fr

La race Blonde d’Aquitaine font partie des 4 races en Concours sur le Salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine

Sous le Hall 4, si les volailles ne seront pas de la partie pour cause de crise aviaire, les ovins eux, seront bien là. Et ils y ont toute leur place puisque le troupeau Néo-aquitain, compte 1 273 000 ovins répartis au sein de 12 500 exploitations ! Du 24 au 29 mai : 17 races à viande ou à lait seront à découvrir, ainsi que de nombreuses animations autour des chiens de troupeau, de la tonte ou encore des présentations des différents signes de qualité (7 !) sous lesquels les ovins viande et ovins lait de Nouvelle-Aquitaine peuvent être valorisés.

Chevaux, ânes et mulets
Enfin bien sûr, le Salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine ne serait pas le Salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine sans la riche programmation liée au monde équin et à son salon dédié : « Equitaine ». Un secteur de poids dans notre région, puisqu’on y compte 5700 élevages ! S’adressant tant aux professionnels qu’au grand public, l’événement valorise toutes les formes de pratiques équines, de l’élevage à l’équitation de loisirs en passant par le sport ou le travail agricole.

Démonstrations et concours en tout genre (pony ball, western, TREC, travail agricole, hunter, élevage d’âne, voltige, épreuve de maniabilité, saut d’obstacle, équifeel…) présentations de races locales (chevaux de trait, ânes et mulets) baptêmes d’attelage, explication sur l’osthéopathie animale… Le programme sera chargé du côté de la Grande Carrière du Salon, sans oublier le mercredi 25 mai une journée « Poney club géant », ouvertes à tous les enfants pour plusieurs ateliers de découverte du monde équestre.

Equitaine donne rendez-vous aux passionnés de chevaux at autres équins, sur la grande carrière du Salon de l'agricultureAqui.fr

Equitaine donne rendez-vous aux passionnés de chevaux at autres équins, sur la grande carrière du Salon de l’agriculture

Dégustations

Bien sûr, sur cette ferme XXL qu’est le Salon de l’agriculture, le gastronomie est loin d’être oubliée. Un espace s’y dédie, pour valoriser au mieux quelques uns des 301 produits sous signe d’origine et qualité qu’abrite la Nouvelle-Aquitaine. Or, pour parler gastronomie, le mieux est de faire entrer les papilles dans le jeu. Au programme de cet espace piloté par l’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine, et le Concours des Vins de Bordeaux et d’Aquitaine, de nombreuses démonstrations et dégustations culinaires, des accords mets-vins, des rencontres avec les producteurs, et des journées thématiques autour de filières phare de la Région. Au titre des incontournables, les Confréries, ambassadrices des produits et recettes de leur territoire, seront de retour dans les allées du Salon. Immanquables avec les robes colorées et la bonne humeur communicatives de leurs membres !

Gourmandises et bonne humeur seront aussi au menu du Marché de producteurs animé par une quinzaine de producteurs venus de toute la région. Huîtres, charcuteries, canard, poulet, viande de bœuf , fromages, Armagnac, pâtisseries ou encore glace au lait de chèvres seront à déguster sur place ou à emporter. Nouveauté pour ce cœur battant du Salon : il sera lui aussi présent sur toute la durée du Salon.

Métiers et pratiques agricoles
Enfin dernier grand espace extérieur, de l’événement agricole : « Agoragri ». Dédié « au dialogue et à l’échange sociétal entre professionnels et grand public sur les métiers et les pratiques agricoles », comme le décrit Bruno Millet, Commissaire général du Salon, il se divise en 5 pôles thématiques. Le pôle Végétal, Animal, Territoire, Métiers, et enfin « l’Innov’Show ». Celui-ci permet au public de s’essayer à la conduite d’engins agricoles dernier cri, déclenchant parfois la naissance de vocations.

Le machinisme fait son show sur le Salon de l'agriculture Nouvelle-AquitaineAqui.fr

Le machinisme fait son show sur le Salon de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine

Déclencher les vocations ou à tout le moins faire mieux connaître les métiers et les formations agricoles, telle est la vocation du pôle Métiers qui accueillera de nombreux acteurs de la formation ainsi que le camion itinérant « l’Aventure du vivant », qui présente plus de 200 emplois à travers de nombreux outils numériques et ludiques.

Si Agoragri a bien vocation à éclairer les visiteurs sur des thèmes souvent sujets à débats tels que les semences et la biodiversité, le bien-être animal, la méthanisation, la pêche ou la chasse, ces découvertes et échanges prennent toujours le parti de la bienveillance et de la convivialité. Là encore de nombreux jeux et animations sont proposés pour petits et grands sur cet univers Agoragri. A tel point que cette année, les allées du Salon seront animées par une troupe d’improvisations itinérantes qui proposera des scénettes sur différents thèmes liés à l’agriculture.



L’info en plus :
Aqui étant de longue date partenaire du Salon de l’agriculture à travers notamment la co-organisation d’une Journée de l’installation et de la transmission (cette année le 24 mai), c’est sur le Salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine que sera lancé le samedi 21 mai, un Prix Joël Aubert, en l’honneur de l’homme et du journaliste que fut le fondateur d’Aqui.fr décédé en février 2021.

 

Détails et infos pratiques : www.salon-agriculture.fr


Cet article fait partie du dossier
Ça vous intéresse ?
Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Nouvelle-Aquitaine À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles