Les circuits courts au menu du 6ème Agrinovembre


Claude-Hélène Yvard
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 25/09/2020 PAR Sybille Rousseau

Comment se portent les circuits courts aujourd’hui ? Quel a été l’impact du confinement sur ce mode de consommation ? Quelles sont les attentes des consommateurs ? Comment l’agriculture fait face à cette nouvelle demande ?
Toutes ces questions, le 6ème Forum Agrinovembre va tenter d’y répondre le 10 novembre de 14h à 17h, à l’Espace d’Albret de Nérac. Cet événement, organisé par la technopole Agrinove, débutera avec une brève intervention de Nicolas Lacombe, maire de Nérac, vice-président d’Albret Communauté et du Conseil départemental et Président d’Agrinove qui présentera le programme « du 47 dans nos assiettes ». Puis, Dominique Graciet, le président de la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, abordera la thématique des « dynamiques territoriales et de l’économie de proximité ».

Yuna Chiffoleau, ingénieure agronome et directrice de recherche en sociologie économique à l’Inrae, prendra la parole en suivant pour détailler les nouvelles habitudes de consommation et notamment, bien sûr, celle des circuits courts. « La crise du Covid est venue confirmer les tendances de consommation déjà observées auparavant, précise-t-elle. Les gens souhaitent consommer local, échanger avec le producteur, connaître la provenance du produit qu’ils vont consommer, le mode de production. Ils veulent obtenir de la transparence et sur les moyens de production et sur la transformation du produit ».
Le circuit court, la garantie d’une origine ?
Ce mode de consommation s’est davantage développé pendant le confinement également car il garantissait une certaine sécurité. « Les consommateurs estiment ces produits plus sûrs que ceux vendus en supermarché car ils subissent moins de voyage et donc moins de risque de contamination. Mais attention, met en garde la chercheuse, cette vente en circuit court doit restée humaine. Aujourd’hui, j’observe que nombre d’entreprises qui se sont lancées dans le drive et la distribution de produits en circuit court mettent la clé sous la porte car il n’y pas l’échange avec le producteur. Les consommateurs veulent ce rapport humain. »

Après l’intervention de Yuna Chiffoleau, une table ronde prendra place avec notamment Adrien Flandrin de l’entreprise Le Chemin des Mûres qui réinvente le transport des produits locaux grâce aux technologies numériques et Nicolas Jaubert du Drive fermier de la Chambre d’agriculture de la Corrèze. Cet après-midi de débat s’achèvera par un rappel du palmarès du concours Agrinove 2019-2020 avec le témoignage des trois lauréats et par le lancement du concours Agrinove 2020-2021 par Jacques Bilirit, vice-président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne, en charge de l’économie et du tourisme.

Agrinovembre – Mardi 10 novembre – 14 h 00 / 17 h 00 – Espace d’Albret – Nérac. Pour plus d’informations : Technopole Agrinove – 05 53 97 71 53 – contact@agrinove-technopole.com

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Lot-et-Garonne À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles