CDFR Lot-et-Garonne : « Le marché foncier rural est globalement en progression par rapport à 2016 »


Safer Aquitaine Atlantique
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Temps de lecture 2 min Nombre de vues

Publication PUBLIÉ LE 18/07/2018 PAR Sybille Rousseau

3 330 ventes en 2017 soit une hausse de + 8% par rapport à 2016. 9 405 hectares de surface mis sur le marché + 17% par rapport à 2016. 318 millions d’euros de ventes totales, soit + 4% par rapport à 2016. Voici quelques-uns des chiffres clés du marché du foncier rural en 2017 en Lot-et-Garonne qu’a présenté l’équipe de la Safer le 18 juin dernier lors de sa conférence départementale annuelle du foncier rural. Tendances du marché foncier lot-et-garonnais « Le marché foncier rural est globalement en progression par rapport à 2016, en surfaces (+17%) et légèrement en valeurs (+4%) », détaille la Safer. Et de poursuivre, « le marché foncier agricole progresse par rapport à 2016 en termes de surfaces vendues (+15%) et se contracte (-4%) en valeurs. Il représente plus de la moitié des surfaces mises sur le marché (57%) et 20% des valeurs. Les agriculteurs représentent toujours plus de la moitié des surfaces acquises sur le marché foncier rural (51%). Quant au marché foncier forestier, lui enregistre une forte augmentation par rapport à 2016, à la fois en surfaces (+34%) et en valeurs (+96%). » Du côté des marchés non agricoles -résidentiel, construction, loisirs-, une stabilisation à la fois en surfaces (+6% par rapport à 2016) et en valeurs (+3%) a été enregistrée. Les chiffres clés de l’activité de la Safer En 2017, « la Safer a acquis 1 776 ha soit 33% du marché foncier agricole et a attribué 686 ha soit 37% des surfaces à 52 jeunes agriculteurs préparant leur installation, s’installant ou récemment installés. » Aussi, la Société d’aménagement foncier et d’établissement rural a évalué 2 975 ha, la valeur de 61 propriétés rurales, a réalisé 188 acquisitions pour 1 776 ha, dont 107 ha acquis par l’exercice du droit de préemption. 71% de ses acquisitions ont concerné des lots inférieurs à 10 ha. « Par ailleurs, 68% des opérations ont porté sur des biens d’une valeur inférieure à 75 000 €. »
La très grande majorité des surfaces revendues par la Safer en 2017 a été consacrée au développement de l’agriculture (97,8%), en particulier à la consolidation et à la restructuration agricole (60,7%), ainsi qu’à l’installation (37,1%). Les opérations forestières ont représenté 0,5% des surfaces attribuées, et celles au profit du développement local, 1,7%. 4 834 ha mis à disposition en 2017 Depuis maintenant 25 ans, la Safer a la possibilité de louer des terres agricoles, de manière temporaire, au moyen de Conventions de mise à disposition (CMD) qu’elle signe avec des propriétaires (privés ou publics). 4 834 ha ont ainsi été mis à disposition en 2017 (terres, prés, vignes…) contre 5 039 en 2016. Tout propriétaire peut confier par CMD la gestion de son foncier à la Safer. Aujourd’hui, elle agit pour le compte de 368 propriétaires privés ou publics.

Partagez l'article !
Copier le lien Partager sur FaceBook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Imprimer
Laissez vos commentaires
On en parle ! Lot-et-Garonne À lire ! AGRICULTURE > Nos derniers articles